Congo : confusion de deux corps à la morgue municipale

Congo : confusion de deux corps à la morgue municipale

La morgue de Brazzaville

Image d’archive|La morgue de Brazzaville

Deux corps placés dans deux cercueils presque identiques en provenance de Brazzaville ont été intervertis par les agents municipaux de la morgue municipale de Pointe-Noire, qui refusaient l’ouverture de la petite baie vitrée pour mieux identifier les corps, samedi 5 septembre 2015, lors des formalités d’usage, pour l’inhumation.

La levée de corps s’est effectuée comme à l’ordinaire. Le corbillard a déposé chaque cercueil au lieu de la veillée. La famille du défunt Jean-François Makita, dont la veillée funèbre se tenait au quartier Roy, dans le premier arrondissement Lumumba, a comme par reflexe ouvert la baie vitrée.

Grande était sa surprise de voir que la face de Jean ne ressemblait à rien à celui de la personne qui était dans le cercueil. Elle a vite couru au lieu des obsèques du deuxième décès, celui de David Nkodia, au quartier 7-7 de Dany, à Tié-Tié, le troisième arrondissement.

C’est à ce moment-là aussi que cette famille s’est rendu compte de la réalité. L’échange s’est fait sans autre forme de procès. Les deux corps ont été enterrés au cimetière municipal de Vindoulou.

Lasemaaineafricaine


Tags assigned to this article:
Congomorgue municipale

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils