home Brazzaville, Congo Congo : Colère froide des étudiants en Economie devant la BCI, faute de bourse

Congo : Colère froide des étudiants en Economie devant la BCI, faute de bourse

Les étudiants de la faculté des Sciences économiques ont manifesté leur colère le 21 juin contre les employés de l’agence du centre-ville de la Banque commerciale internationale (BCI)
Les étudiants de la faculté des Sciences économiques ont manifesté leur colère le 21 juin contre les employés de l’agence du centre-ville de la Banque commerciale internationale (BCI)

Les étudiants de la faculté des Sciences économiques ont manifesté leur colère le 21 juin contre les employés de l’agence du centre-ville de la Banque commerciale internationale (BCI), à cause de l’ajournement du paiement de la bourse à cette banque. Ces étudiants attendent depuis six mois leur paiement du tout premier trimestre 2016 de leur bourse fixée à 135.000 francs CFA en moyenne. La banque dit n’être capable de payer leur bourse que mercredi 22 juin dans la matinée.

Visages crispés, certains murmurant, d’autres poussant des cris de désespoir, c’était l’ambiance de colère ce matin devant l’agence de la BCI. Des étudiants avaient les pieds lourds pour quitter les lieux et y revenir le lendemain. La banque s’emploie à organiser les listes des bénéficiaires pour le paiement. Les étudiants fauchés ne pourront avoir leur bourse que mercredi. Quitte à rentrer à pied s’il le faut, ou à dormir affamé aujourd’hui. « Nous avons besoin de cette bourse. C’est une nécessité. Vous savez, il ya parmi nous ceux qui quittent des localités dans les départements et ne dépendent que de cette bourse. Cela fait six mois passés les que étudiants n’ont pas encore perçu leur bourse du premier trimestre qui devrait être payé depuis fin mars », explique un étudiant boursier visiblement vexé.

Le retard sur le paiement de la bourse est une conséquence de la publication tardive des résultats de fin d’année dans certaines facultés de l’Université Marien Ngouabi. « C’est vrai que la première bourse a toujours été difficile parce qu’il faut toute une organisation des listes, parfois y a d’autres départements dans certaines facultés qui publient les résultats au-delà du temps réglementaire. Ce qui fait que la Direction des orientations de bourse (DOB), repousse le délai pour donner encore de la chance aux étudiants pour déposer leurs dossiers. Le temps de traiter, c’est ce qui fait qu’il y ait du retard », poursuit-il, soulignant que des réclamations sont actuellement en cours de traitement à la DOB. La conséquence est que jusqu’au moment du paiement il y a encore des réclamations qui sont en train d’être traitées », poursuit-il.

Au Congo, l’Etat accorde des bourses universitaires aux étudiants locaux sous forme de prime financière. Dans les facultés, les étudiants doivent réaliser un succès avant d’accéder à la bourse en deuxième. Cette bourse est payée 135.000 francs CFA le trimestre dans les facultés. Le montant est différent dans les écoles où l’accès en première année est conditionné par un concours. En année de Master I et II, la bourse est payée à 213.750 francs CFA dans les facultés.

© VOX

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils