home Congo Congo-Brazzaville: neuf soldats perdent la vie dans le département du Pool

Congo-Brazzaville: neuf soldats perdent la vie dans le département du Pool

Les miliciens Ninjas de Fréderic Bintsamou alias pasteur Ntoumi   qui rodent dans le département du Pool ont  tué, le 18 avril dans les environs de la localité de Kindamba Goueri, dans le département du Pool, neuf militaires et blessés 22 personnes  dans une embuscade tendue à l’armée régulière.

Dans un guet-apens  tendue aux éléments de la Force publiques surpris aux premières heures  de la matinée, ces  milices  ont  ôté la vie aux soldats qui avaient pour mission dans cette contrée où règne l’instabilité,  de rétablir la paix et la sureté  de l’Etat, souligne  le  communiqué officiel de l’armée.

«En mission dans le  département du Pool, ces militaires qui étaient dévolus d’assumer leurs tâches avec bravoures, sont tombés  sur  le champ de bataille dans le Pool armes à la main. Il s’agit entre autres du  Commandant Ngambie Thierry, Capitaine Mboko David, les Soldats Motomba Raphaël, Nkewa Darcel, Ndongui Bero, Caporal Oya Balouté, Sergent-Chef Botamba Didas, Soldat Nzingoula Arnaud de la  Direction générale para commando   (GSP), l’informateur-pisteur Mbemba Guy», a fait savoir le document.

La principale conséquence de la reprise des combats, est l’exode des populations. Des milliers de personnes fuient leurs villages, pour se réfugier en forêt, ou pour rejoindre d’autres villes dont Brazzaville la capitale, encore épargnée par les exactions  perpétrées par ces ninjas.

 En mars, la Force publique  avait affiché sa détermination  à s’engager contre la traque  des miliciens  Ninjas qui mettent à mal la paix dans cette partie du territoire congolais.

 C’est ainsi,  qu’elle  avait  annoncé le 16 mars à Brazzaville, neutralisé  une  quinzaine de rebelles tués  dans le cadre d’une opération militaire menée aux alentours du village la Reine ville, au nord de Madzia, dans le département du Pool.

 Le revers subi par les ninjas avait pour incidence, dans cette localité  la perte d’un lot important de matériels des ninjas  entre autres,  des détonateurs électriques et pyrotechniques, des dispositifs de mise à feu pyrotechniques, des PMAK, des calibres 12, des charges propulsives de roquette saisis par les éléments de la Force Publique.

   A travers cet élan, la Force publique  était résolument engagée  à  restaurer  la stabilité et l’autorité de l’Etat dans le département du Pool, en proie à la résurgence de rebelles de Fréderic Bintsamou alias  pasteur Ntumi, depuis plus d’une dizaine d’années, rappelle-t-on.

(ACI)

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils