Congo – Brazzaville : Les mairies congolaises affectées par une grève générale

Congo – Brazzaville : Les mairies congolaises affectées par une grève générale

Une plateforme des syndicats des mairies du Congo a déclenché, depuis le jeudi 18 août dernier, une grève des personnels municipaux, dans les communes du pays. Les revendications portent sur le paiement des salaires, car dans certaines mairies, comme à Mossendjo, on serait à plus de cinq ou six mois sans salaires; le paiement des cotisations sociales à la C.n.s.s (Caisse nationale de sécurité sociale) car les mairies ne verseraient pas, depuis des années, les cotisations sociales à la C.n.s.s, ce qui rend la vie difficile aux retraités municipaux, qui ne peuvent toucher leurs pensions; l’application de la valeur du point d’indice 275 comme cela est le cas pour les fonctionnaires depuis janvier 2016, etc. A Brazzaville, cette grève se manifeste surtout par la paralysie du travail au service de la morgue municipale. Alors que tout semblait rentrer dans l’ordre, le service est toujours perturbé, malgré l’appel à la reprise du travail lancé par le collège des syndicats des agents municipaux, pour le mardi 23 août 2016, faisant suite à la séance de travail qu’il a eue, lundi 23 août, avec le maire de Brazzaville, Hugues Ngouélondélé. Les grévistes poursuivent leur mouvement de grève et exigent la satisfaction de leurs exigences. Plusieurs familles ayant programmé les obsèques de leurs proches mardi 23 et mercredi 24 août l’ont appris à leurs dépens. Mercredi 24 août, le préfet de Brazzaville a dirigé une réunion, à la préfecture, avec la présence du maire et des délégués des syndicats. Tout est mis en œuvre pour que le travail reprenne normalement.


Tags assigned to this article:
BrazzavilleCongomairies congolaises

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils