Congo – Brazzaville : Les écuries «Américains» et «Arabes», des dangers publics

Congo – Brazzaville : Les écuries «Américains» et «Arabes», des dangers publics

Ces deux groupes de jeunes gens rivaux dictent leur loi à Poto-Poto, le troisième arrondissement de Brazzaville. Le territoire des «Américains» est compris entre la rue 5 Février et la rue Mbaka, et celui des «Arabes», de la rue Mbaka jusqu’à la rue Mbochi. Ces deux groupes de gangs se regardent en chiens de faïences. Ils s’interdisent de traverser le territoire de l’autre, au risque de provoquer un conflit. Par ailleurs, ces jeunes, friands de drogue, ont la particularité de se faire justice, munis d’armes blanches et de gourdins, lorsqu’un des leurs est l’objet d’une menace. Ils tiennent régulièrement en émoi les habitants du quartier, à cause des bagarres, des vols à la tire, de la perturbation des matchs de football, etc.

LSA


Tags assigned to this article:
AméricainsArabesBrazzavilleCongo

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils