Congo Brazzaville: le mariage traditionnel, escroquerie ou exhibition de la puissance financière?

by Ici Brazza | 7 août 2016 15 03 05 08058

Au Congo Brazzaville, le montant de la dot défini par le code de la famille, en vigueur depuis 1984 est fixé à 50.000 FCFA (environ 76 €). Mais malheureusement ce montant n’est quasiment jamais respecté par les familles.

Devant l’officier d’État civil, la belle-famille déclare hypocritement avoir reçu 50.000 FCFA conformément au code de la Famille, alors que des montants estimés entre 500.000 francs CFA et 1.500.000 francs CFA accompagne les cadeaux en nature, (pagnes super wax, chaussures, bijoux de valeur, costume, etc.) pendant la cérémonie du mariage traditionnel.

Cela s’avère être un handicap car 80% des couples qui espèrent se marier, vivent avec moins de 100.000 francs CFA par mois. Il est traditionnellement demandé à l’époux d’organiser une grande cérémonie pour la belle-famille ainsi que d’habiller le père, la mère, les tantes et un frère de l’épouse, dans une société où 70% de la population vivent au seuil de la pauvreté. 

Ainsi, beaucoup de couples se voient obligés de vivre en union libre en faisant un mariage coutumier en attendant de passer devant le maire. D’autres encore ont opté pour le mariage coutumier partiel: la dot est alors perçue par la belle-famille en deux, voire trois versements à cause des difficultés financières du prétendant, qui doit assurer parfois seul la subsistance de la famille.

Partager :

Endnotes:
  1. Tweet: https://twitter.com/share

Source URL: http://icibrazza.com/congo-brazzaville-le-mariage-traditionnel-escroquerie-ou-exhibition-de-la-puissance-financiere/