home Brazzaville, Congo Congo – Brazzaville : le gouvernement exhorte les travailleurs au patriotisme

Congo – Brazzaville : le gouvernement exhorte les travailleurs au patriotisme

 

Le ministre Florent Ntsiba
Le ministre Florent Ntsiba

Les travailleurs congolais, tous  secteurs confondus ont été invités à sauvegarder le climat de paix chèrement acquis dans le pays. Les secteurs publics, privés, informels, organisations professionnelles et les centrales syndicales sont concernés par cette invite.

L’invite a été faite dans le message du gouvernement lu le 30 avril, par le ministre du Travail et de la sécurité sociale, Florent Ntsiba à l’occasion de la fête internationale des  travailleurs célébrée le 1er mai.

Le thème choisi cette année au niveau international pour célébrer cette fête est « promouvoir les emplois, protéger les personnes », alors qu’au niveau national, la fête du 1er mai, a été placée sous le signe de « l’émergence, à l’horizon d’enjeux politiques majeurs».

Le message du gouvernement a ainsi mis un accent particulier sur la paix et les initiatives du gouvernement sur la sécurité sociale. En effet, le ministre Florent Ntsiba a rappelé aux travailleurs le souvenir des années 90 et l’importance de préserver la paix sociale. « La paix n’a certes pas de prix. Il reste que, durant la décennie 90 dans notre pays, chaque travailleur a vécu la réalité et mesuré le coût d’avoir été privé de paix, même momentanément », a-t-il dit dans son message.

Il a, par ailleurs, invité les syndicats à s’adapter aux réalités et aux évolutions du pays. « Le Bureau international du travail (BIT) accorde un intérêt particulier aux principes de base de l’action syndicale. Les organisations des travailleurs de notre pays ne peuvent se soustraire de l’exigence de maîtrise et d’observation de la législation en vigueur, principalement sur l’exercice du droit de grève, la préservation de l’outil de travail et la  non politisation des mouvements syndicaux », a-t-il renchéri.

Le ministre du Travail et de la sécurité sociale a évoqué les engagements pris par le gouvernement en faveur des agents de l’État. Cela se justifie par la mise en œuvre de la mesure de relèvement du point d’indice de solde des agents de l’État de 200 à 300 entre 2014 et 2017. Selon lui, les deux premières tranches ont été effectives en janvier 2014 et janvier 2015 respectivement de 200 à 225 et 250 points.

Faisant le point  des autres engagements, le ministre d’Etat a  cité, la refondation en cours du système de sécurité sociale, l’élaboration du nouveau code du travail, la mise en ordre de la dette sociale de la Caisse de retraite des fonctionnaires (CRF) et la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et bien d’autres engagements.

© Adiac-Congo

TAGS:
Photo du profil de Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils