home Brazzaville, Congo Congo – Brazzaville : Eco-oil Énergie lance la production d’huile de palme

Congo – Brazzaville : Eco-oil Énergie lance la production d’huile de palme

Présentation d’un bidon d’huile produit par Eco-oil
Présentation d’un bidon d’huile produit par Eco-oil

La société privée de droit congolais, à capitaux malaisiens, Éco-oil Énergie, a présenté un échantillon de ses premiers produits fnis, le 15 avril, à Brazzaville. Cette présentation intervient dix-huit mois après le démarrage offciel de ses activités.  

« La production a déjà démar-ré à titre expérimental mais de manière conséquente avec une production qui démarre avec 3500 hectares d’anciennes plantations réhabilitées, pour une capacité d’environ 100 à 150.000 litres par heure. Pour l’instant, avec les deux petites unités que nous avons lancées, nous sommes déjà à 20.000 litres produites à Étoumbi et à Moké-ko », a précisé le directeur général de Eco-Oil Energie, Omar Mombo devant six membres du gouver-nement conduits par le ministre d’État, ministre du Développement industriel et de la promotion du secteur privé, Isidore Mvouba.

Cette première production est estimée, pour l’instant  à envi-ron 150.000 litres par heure, soit au total 240 régimes de palmes à traiter par jour. Ce travail se fait à l’aide de trois unités de produc-tion mobiles qui peuvent traiter jusqu’à 10 tonnes de régimes par heure.

Cette production ex-périmentale, qui tend vers sa nn donnera lieu à une production commerciale durable. Celle-ci est attendue après réhabilitation effective des vieilles usines  déjà sur les sites, laissées par les an-ciennes compagnies exploitantes.Présentant le projet à cet effet, la société Eco-Oil Energie a dévoilé les grandes ambitions de de la so-ciété sur le marché congolais.  

Le projet qui s’étale sur 8 ans, pour 25 ans de vie de concession, se ré-alisera de manière graduelle, sur une concession d’environ 50.000 hectares, répartie entre les dé-partements de la Cuvette-Ouest, la Cuvette et celui de la Sangha.Objectif 50.000 hectares !La société va dans un premier temps refaire l’ensemble  des quatre palmeraies qui recouvrent environ 5000 hectares prévus en 2015, dont 2500 hectares sur le site de Kandeko, 1000 hectares à Mokéko (Sangha) et 100 hec-tares à Etoumbi et 500 hectares à Owando.

L’objectif de la socié-té est de totaliser environ 50.000 hectares de palmeraies avec l’am-bition de produire à la longue, plusieurs produits dérivés de l’huile, notamment la margarine (beurre), les produits cosmé-tiques, les savons, l’huile blanche ainsi que l’aliment de bétail qui sera produit à base des résidus de la noix.

Le rêve est de renfouer le marché congolais avant de mettre le cap sur la sous-région voire l’Afrique tout entière.D’après Eco-Oil, toutes ces diffé-rentes usines de transformation sont actuellement en cours d’im-plantation et seront inaugurées par le chef de l’État, lors des festi-vités du 15 août. À terme, le pro-jet pourra générer 1000 emplois directs et plus de  2000 emplois si l’on associe les partenaires.

© Adiac-Congo

TAGS:
Photo du profil de Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils