home Congo, Politique Congo: Anguios Nganguia, un des leaders de l’opposition, appelle à un dialogue pour la paix

Congo: Anguios Nganguia, un des leaders de l’opposition, appelle à un dialogue pour la paix

Anguios Nganguia Engambé
Anguios Nganguia Engambé

Anguios Nganguia Engambé, l’un des candidats malheureux à l’élection présidentielle du 20 mars dernier en République du Congo, a appelé lundi le pouvoir de Denis Sassou Nguesso à organiser un dialogue pour une sortie de crise consensuelle. La situation sécuritaire au Congo est encore fragile avec des bombardements dans la région du Pool et l’assignation à résidence de certaines figures de l’opposition.

Dans l’une de ses sorties ce lundi, Anguios Nganguia Engambé appelle les autorités congolaises à tout mettre en œuvre pour la tenue d’un dialogue pour la paix. Il est question, selon lui, de trouver une solution consensuelle à la situation postélectorale qui prévaut dans le pays.

«Une de nos armes la plus puissante dans notre société est le dialogue. Voilà pourquoi nous avons pensé que l’heure est venue où tous les leaders politiques congolais doivent s’asseoir autour d’une table afin de mettre en avant l’évolution des institutions de la République du Congo à travers un dialogue de la paix», a déclaré le candidat malheureux.

Le président du Parti pour l’action de la République (PAR), le dialogue de la paix en question, devra être piloté par le Premier ministre et les représentants des neuf candidats à l’élection présidentielle du 20 mars 2016.

Les thématiques à aborder, selon M. Anguios, doivent porter sur l’instauration de la carte biométrique, la libération des prisonniers politiques et la libre circulation des leaders politiques, mais aussi la révision des listes électorales et du fichier électoral en vue de la création des conditions fiables pour les élections législatives, locales et sénatoriales.

«Pour décrisper et apaiser les passions nées de l’élection présidentielle, un agenda devra être établi dans un bref délai pour la tenue du dialogue de la paix», a indiqué le président du PAR. Le Congo a organisé le 20 mars dernier une élection présidentielle consacrant ainsi le passage dans une nouvelle République avec la «réélection» de Denis Sassou Nguesso. L’opposition ne reconnait pas les résultats du scrutin et appelle à la manifestation de la vérité des urnes.

TAGS:

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils