Congo – Affaires foncières : L’ancien ministre d’État, Martin Mbéri pris en flagrant délit de spoliation du domaine public

Martin Mberi

Ancien pilier de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale très en vue sous le régime du président Pascal Lissouba, entre 1992 et 1997 comme ministre, Martin Mberi a occupé les fonctions du même rang dans deux gouvernements du président Denis Sassou N’Guesso entre 1997 et 1999.

La scène a donné lieu à une véritable altercation entre le ministre Martin Mbéri avocat de métier et le ministre Pierre Mabiala, lui aussi avocat, venu déguerpir des occupants anarchiques du domaine public, en sa qualité de ministre de Affaires foncières et du Domaine public.

Le reportage diffusé sur Télé-Congo ne manquait pas de croustillant, tant les images chocs du sujet mettaient en scène des personnalités au verbe souvent outrancier, fait d’une rhétorique à l’évidence impulsive.

Et pour cause, le ministre Pierre Mabiala qui n’avait pas enfilé sa blouse orangée de démolition, supervisait à coups de tracto-pelle, le  »dégerpissement » d’une propriété ayant longtemps appartenu à Unelco, puis à la SNE située à Pointe-Noire, et dont maître Martin Mbéri se proclamait propriétaire parmi tant d’autres acquéreurs usant de faux.

N’ayant ni un titre d’immatriculation de la propriété, ni un quelconque acte l’en rendant propriétaire, maître Martin Mberi a été confronté à son gangstérisme immobilier, doublé du trafic de produits pétroliers qui se déroulait sur le site, et mis à nu par le ministre Pierre Mabiala.

Cette propriété sur laquelle l’État a recouvré ses droits, a été vendue à la société Onomo qui va y ériger un hôtel de haut standing.

Reste à savoir si en dépit de cette action d’envergure qui a révélé la face cachée des magouilles dont pouvaient se rendre responsable une personnalité telle maître Martin Mbéri, celui-ci s’avouera vaincu, et donnera force à la loi.

Affaire à suivre… 

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Affaires foncièresCongoMartin Mberi

Related Articles

Congo – Gratuité de la césarienne : des patients se plaignent des pratiques du personnel soignant

Pour lutter contre le taux élevé de mortalité maternelle constaté pendant des années, le Congo a mis en œuvre, à

Congo : Le vice-président du Sénat victime d’un accident grave à Mont-Belo

L’information vient de parvenir à la rédaction des Echos du Congo Brazzaville. Depuis quelques heures, les sénateurs congolais sont dans

Ambassade du Congo en France: qui a dérobé un million € en cash à la chancellerie ?

L’ambassade du Congo-Brazzaville à Paris recherche activement cette coquette somme mystérieusement volatilisée. Les diplomates de l’ambassade du Congo-B à Paris

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils