Congo – Affaire Dabira : Le général Nianga Ngatsé Mbouala se dit  »piégé » par le contre-amiral Jean Dominique Okemba

le général Nianga Ngatsé Mbouala

Le général Nianga Ngatsé Mbouala

Dans le projet de renversement des institutions, doublé de l’élimination physique du président Denis Sassou N’Guesso imputée au général Norbert Dabira, le général Nianga Ngatsé Mbouala en saurait plus qu’il n’en dit.

Les informations révélées par notre confrère  »Le Troubadour » dans sa parution du mercredi 25 avril, relancent l’intérêt d’une enquête qui pour l’opinion, était au point mort. Et pour cause, celles-ci relèvent que les généraux Dabira et Nianga Mbouala seraient les deux cerveaux de la conspiration, même si le second a semblé se défausser sur le premier, en portant l’affaire auprès du président Sassou.

Selon notre confrère, le général Nianga Mbouala qui accuserait Jean Dominique Okemba de l’avoir piégé dans cette affaire, mènerait une démarche de distraction, car se sentant bien mouillé.

En fait, disposant de la troupe et des moyens logistiques pour la mise en exécution des opérations, le général Nianga Mbouala est le point focal même de la conspiration.

Dans une entrevue de mise au point du processus de l’action à entreprendre, le général Dabira avait demandé au général Nianga Mbouala de trouver deux tireurs d’élite, qui positionnés en deux endroits différents, devaient abattre l’avion présidentiel en des tirs croisés.

Le général Nianga Mbouala avait promis trouver les deux barbouzes. C’est plusieurs jours après, qu’il en a parlé au président de la république. Les enquêteurs aimeraient savoir les raisons de ce retard pour éventrer le complot.

Qu’est ce qui aurait motivé le revirement du général Nianga Mboula sur qui des charges pèseraient tout autant que sur le général Dabira, même si celui-ci s’est perdu en une tribune de justification sur le net, sur la prétendue ingratitude du Président Denis Sassou N’guesso à son égard, et sur des machinations et montages qu’aurait organisés, pour lui nuire, le Contre-Amiral Jean Dominique Okemba.

Affaire à suivre…

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.



Related Articles

AUDIO – Congo : une bande sonore explosive compromet Guy Mboula et Kiki le pétrolier

Dans cette bande audio tout aussi exclusive qu’explosive on entend Guy Serge Mbouala livrer les secrets et les contours de

Congo : le gouvernement va former environ 8000 jeunes vulnérables en compétences pour l’emploi

Environ 8000 jeunes vulnérables en compétences pour l’emploi et l’entrepreunariat améliorés et 1000 jeunes micro entrepreneurs en compétences de base,

Où vont les recettes de Radio-Congo et Télé-Congo?

C’est le journal «Le Patriote» qui s’interroge, dans sa dernière livraison du mardi 22 octobre 2018. «Bien malin est celui

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils