Congo : A Makoua, déficit d’enseignants des matières scientifiques

Congo : A Makoua, déficit d’enseignants des matières scientifiques

Image d’archive|DR

Image d’archive|DR

A quelques mois du B.e.p.c (Brevet d’études du premier cycle), les élèves des classes de Troisième du CEG Edouard Ombetta de Makoua ne savent plus à quel Saint se vouer. Depuis le début de l’année scolaire 2015-2016, ils n’ont pas d’enseignants des mathématiques et de physique et chimie. Pour eux, l’école ne fonctionne pas bien. Selon le directeur de cet établissement, pour l’ensemble du cycle secondaire, il n’y a que six enseignants pour treize salles pédagogiques, mais onze seulement sont opérationnelles. L’exemple du CEG Ombetta de Makoua illustre bien la situation nationale, où les enseignants  des matières littéraires sont plus nombreux que leurs collègues des matières scientifiques.


Tags assigned to this article:
BEPCCongoMakoua

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils