home Brazzaville Congo : 9 milliards investis dans les tables-bancs en France au détriment des menuisiers congolais

Congo : 9 milliards investis dans les tables-bancs en France au détriment des menuisiers congolais

Les écoles congolaises présentent actuellement un déficit en tables-bancs constaté qui s’élève à 242.000 unités. Pour réduire ce déficit, le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation a retenu la société française TEF pour la fabrication des tables-bancs d’une valeur de neuf milliards francs CFA au détriment de l’expertise locale.

Le ministre congolais de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Hellot Matson Mampouya a visité la semaine dernière l’atelier de montage des nouveaux tables-bancs pour les écoles du pays. Le but de la visite est d’évaluer l’avancée des travaux que réalise la société TEF avec l’appui de quelques ouvriers congolais.

A l’occasion, il a été expliqué au ministre, la procédure de montage des tables-bancs fabriqués et importés de France et qui présentent une structure métallique avec des panneaux mélaminés recouverts d’une peinture repolie et contiennent deux sièges.

Le montage se fait au rythme de 500 tables-bancs par jour; 32 000 tables-bancs sont destinés aux lycées de Brazzaville. Certaines écoles de Brazzaville doivent avoir ces nouveaux tables-bancs avant la prochaine rentrée scolaire.

«Ce que nous voulons, c’est  l’amélioration de l’environnement scolaire au profit des enfants. Il faut que ces équipements qui sont confortables, modernes et durables, soient préservés», a déclaré le ministre. Il a par ailleurs invité tous les usagers de ne pas profiter du moindre prétexte pour détruire ce que le gouvernement a acquis aux prix de mille et un sacrifices pour le bien-être des apprenants.

15 mille pièces de tables-bancs devront être livrées par la société TEF, selon Fabien Lucas son directeur.

Mais à Brazzaville et dans la diaspora, les congolais expriment leur indignation. En effet, si l’initiative de doter les écoles de nouveaux tables-bancs est louable, la démarche est scandaleuse à plus d’un titre.

Il est incompréhensible que le Gouvernement passe des commandes de tables-bancs en France pour plus de 9 milliards alors qu’il y a des menuisiers, des ébénistes au Congo, capables de faire ce même travail pour régler le problème de chômage des jeunes.

Pour l’heure, il convient de dire qu’en dehors de Brazzaville, les tables-bancs seront déployés dans les départements.

Une commande de 7,5 milliards de FCFA devrait être passée prochainement pour combler tout le déficit en tables-bancs après cette première phase.

(AVEC OEILDAFRIQUE)

TAGS:
Photo du profil de Oeil D'Afrique

Oeil D'Afrique

Site panafrician. Journal en ligne avec des correspondants dans les grandes villes africaines.

5 thoughts on “Congo : 9 milliards investis dans les tables-bancs en France au détriment des menuisiers congolais

  1. Comme nous venons de le lire dans le journal c’est vraiment très mal refléchi ce projet, on va enrichir le monde entier et on laisse les nôtres, je croyais que c’était juste un blaque mais je réalise que c’est réel. Ah vraiment, est ce que toute ces personnes qui managent ce projet refléchissent vraiment? est ce qu’ils ont fait un assessment pour voir les capacités en local? n’avons nous pas du bois?n’avons nous pas des ménuisiers? c’est domage.

  2. Bonjour à tous et à toutes. Ce que je peux dire c’est que ces tables blanc doivent être conservé en bon état afin que l’éducation soit pérenniser dans notre pays.

  3. C’est triste et misérable. Alpha Blondy l’à chanté:les ennemis de l’Afrique ce sont les africains.
    Mais en même temps je ne suis pas étonné, une certaine élite africaine partisans du mal et apatride sont résolument décidé à pactiser avec la France pour continuer à mettre dans le gouffre le continent africain.
    J’en ai honte ,vraiment honte.
    Non seulement ils sont en train de piller cet pays là depuis plusieurs décennies,mais c’est au gouvernement du pays de continuer à nourrir leurs entreprises.
    Père pardonne les gouvernands Congolais car ils savent très bien ce qu’ilsfont.Dieu les voit

  4. Toujours  »la charrue avant les boeufs » !!! Pourquoi ne pas avoir ,invité cette société à s’installer au CONGO pour former les ébénistes et menuisiers ,et aussi pour diminuer le chômage dans le pays !?! Quand on calcule les frais de fabrication, d’acheminement ,et de transport cela fait un bon pactole !!! Les dirigeants Congolais marchent la tête à l’envers !!! pourquoi ne pas être aller en chine, qui on le sais est devenue  »L’usine du monde », pour faire des économies budgétaires qui auraient servies à autre chose ???????????

  5. N’importe quel menuisier africain est capable de fabriquer une table-banc. Mais les affaires sont les affaires. C’est tout. Il y a toujours des imbéciles prêts à se mettre sous la coupe de l’étranger pour exploiter les siens. Patrick Geoffroy dit des bêtises ou plaisante-t-il ? Quant à Alpha Blondy, c’est un peu comme la fumée indienne. Un jour, c’est bon ; un autre jour c’est mauvais. C’est une girouette sur laquelle il ne faut pas compter dans les débats sérieux. Il ne se souvient pas lui-même de ce qu’il a dit la veille. Ce n’est pas une référence ; sauf pour ceux qui en manquent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils