home Congo Congo : 82.860 candidats à l’assaut du Baccalauréat

Congo : 82.860 candidats à l’assaut du Baccalauréat

Près de 82.860 candidats ont entamé mercredi au Congo-Brazzaville les épreuves du Baccalauréat session de juin 2017, sur fond de mise en garde des promoteurs des écoles privées contre la fraude.

Composés de 59.382 candidats officiels et 23.478 candidats libres, les 82.860 candidats sont repartis dans les 192 centres ouverts à travers tout le territoire congolais et à Luanda en Angola.

Le ministre congolais de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Anatole Collinet Makosso donnant le coup d’envoi du Baccalauréat a mis en garde les promoteurs et chefs d’établissements privées contre d’éventuels cas de fraude.

« En cas de fraude constatée, outre les punitions disciplinaires et administratifs, il y aura aussi des sanctions pénales», a déclaré Anatole Collinet Makosso. Tout au long de sa visite des établissements n’a cessé de rappeler l’arrêté N° 005 /2009 du 22 septembre 2009 qui condamne notamment la corruption et définit la peine qu’encourent le corrupteur et le corrompu.

Durant les épreuves de ce Baccalauréat, prévues sur quatre jours (31 mai-3 juin), le port du téléphone mobile est interdit aux candidats comme aux surveillants.

Le Congo a déjà connu en 2012 des cas de fraude au Baccalauréat qui ont conduit à l’annulation de la session et sont remplacement par une autre. Cela explique les précautions contre la fraude prises désormais à chaque session du bac.

Avec APA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils