Congo : 450 milliards FCFA pour la municipalisation accélérée de la Bouenza

Congo : 450 milliards FCFA pour la municipalisation accélérée de la Bouenza

Le président congolais, Dénis Sassou Nguesso, a lancé officiellement, mercredi à Madingou

Le président congolais, Dénis Sassou Nguesso, a lancé officiellement, mercredi à Madingou

Le président congolais, Dénis Sassou Nguesso, a lancé officiellement, mercredi à Madingou, chef-lieu du département de la Bouenza, au sud du pays, les travaux de la municipalisation accélérée dudit département, pour un coût prévu à 450 milliards de F CFA.

D’un coût prévisionnel pluriannuel de 450 milliards F CFA, les travaux à exécutés concernent premièrement, la réalisation à Madingou, des projets dits de premiers périmètre, indispensable pour les festivités de la fête nationale de l’indépendance, le 15 aout prochain.

Au nombre de ces projets, figure la construction et l’équipement du palais présidentiel, des villas d’hôtes et du boulevard devant abriter le défilé civile et militaire du 15 août ; l’installation d’un nouveau système d’adduction d’eau potable ; l’aménagement et le bitumage de 26 km des voiries urbaines.

La modernisation et l’extension du réseau électrique ; la construction des logements sociaux, d’une gare routière, d’un stade municipal et d’un marché moderne, sont autant d’autres projets qui seront réalisés au cours de ce processus.

Par ailleurs, les 11 sous-préfectures et les deux communautés urbaines de la Bouenza bénéficieront par la suite des infrastructures socio-économiques de développement comme écoles, collèges, dispensaires, marchés et commissariat de police.

Lancée en 2004, la municipalisation accélérée a pour objectif d’équiper et de moderniser les départements du pays afin de dynamiser leur économie et d’améliorer les conditions de vie des populations.

En dix ans (2004-2014), à titre indicatif, 200 km de voiries urbaines, 42 hôtels de préfecture, de sous-préfecture et de ville, et environ 35 autres bâtiments publics, 349 poste de transformations, 673 km de ligne moyenne tension, 746 km de lignes à basse tension, 13 usines d’eaux potables et 320 km de réseau d’eau ont été réalisés dans le cadre de cette politique.


Tags assigned to this article:
BouenzaCongomunicipalisation

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils