Congo : 4.000 personnes souffrent de l’hépatite (OMS)

Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville

Près de 4.000 personnes souffrent de l’hépatite au Congo-Brazzaville, a révélé mardi Mme Olufunmilayo Lesi, expert du groupe des maladies transmissibles au bureau régional Afrique de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

« Au Congo, 4.000 personnes sont touchées par l’hépatite », a déclaré Mme Lesi lors d’une conférence sur l’hépatite à Brazzaville. Selon elle, « l’hépatite virale est devenue une urgence de santé publique dans le monde ».

L’hépatite virale chronique est aujourd’hui la seconde cause de décès après la tuberculose. « L’épidémie d’hépatite virale B et C affecte 325 millions de personnes dans le monde, soit dix fois plus que l’épidémie mondiale de VIH. En Afrique, l’hépatite virale chronique touche plus de 70 millions de personnes (60 millions souffrant d’hépatite B et 10 millions d’hépatite C) », a-t-elle précisé.

Bien qu’il existe cinq types d’hépatite virale (A,B,C,D et E), les hépatites chroniques B et C sont celles qui causent 95% des maladies du foie et des décès prématurés liés à l’hépatite. Ils se propagent par les aliments et l’eau contaminés, et entraînent des infections aiguës.

La vaccination des enfants et l’amélioration de la sécurité des transfusions sanguines et des injections sont des interventions importantes pour la prévention de l’hépatite virale, a conseillé Mme Lesi.

 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongohépatiteOMSSante

Related Articles

Sassou N’guesso: « Il ne faut pas lier ma candidature au débat sur la constitution »

Le président congolais Denis Sassou N’guesso a annoncé vendredi qu’il prévoyait la tenue d’un référendum visant à amender la constitution,

Attentat de Nice : Denis Sassou N’Guesso exprime sa solidarité au peuple français

Le président Denis Sassou N’Guesso a adressé une lettre de condoléances à son homologue français François Hollande suite à l’attentat

Troubles de lundi à Brazzaville : 55 suspets présentés à la presse

Le président de la Commission mixte d’enquête, Thomas Bakala Mayinda, a fait mercredi un bilan provisoire des opérations qui ont

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils