Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post
Filtrer par catégorie
À la une
Afrique
Angola
Art & Culture
Brazzaville
Cameroun
Can 2015
Can 2017
Centrafrique
Congo
Économie
Gabon
International
Les régions
Les voisins
Pointe Noire
Politique
RD Congo
Sport

Cinq chefs d’Etat à Brazzaville pour faire le point sur l’évolution de la situation politique dans la région des grands Lacs

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

[GARD align=« center”]

Cinq chefs d'Etat à Brazzaville pour faire le point sur l’évolution de la situation politique dans la région des grands Lacs
Cinq chefs d’Etat à Brazzaville pour faire le point sur l’évolution de la situation politique dans la région des grands Lacs

Les chefs d’Etat et de gouvernement des pays signataires de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération de la République démocratique du Congo (RDC) et de la région vont se rencontrer jeudi après-midi à Brazzaville, la capitale congolaise, à l’occasion de la 8ème réunion de haut niveau du Mécanisme régional de suivi, annonce un communiqué parvenu à la PANA.

Au cours de cette rencontre, les chefs d’Etat centrafricain, Michel Archange Touadera, angolais, Joao Lourenço, zambien, Edgar Lungu, de la RD Congo, Joseph Kabila, et congolais, Denis Sassou Nguesso, vont se pencher sur l’évolution de la situation politique et sécuritaire dans la région depuis leur dernière réunion, tenue le 25 octobre 2016 à Luanda, en Angola, en particulier, sur la mise en œuvre des engagements pris au titre de l’Accord-cadre.

Ils réfléchiront aux mesures pouvant être prises pour régler les questions en suspens, concernant la neutralisation des forces négatives dans l’Est de la RDC, y compris les Forces démocratiques alliées (ADF), les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), et d’autres groupes armés, pour accélérer le rapatriement des combattants étrangers désarmés dans l’Est de la RDC et les pays voisins.

Les chefs d’Etat passeront aussi en revue les dialogues et processus politiques en cours en RDC, au Burundi, au Soudan du Sud et en Centrafrique.

On rappelle que l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération a été signé le 24 février 2013 et constitue un instrument important destiné à aider à parvenir à une paix et un développement durable.

Principal organe de contrôle de l’Accord-cadre, le Mécanisme régional de suivi se réunit une fois par an au niveau des chefs d’Etat et de gouvernement afin de faire le point sur la mise en œuvre des engagements nationaux et régionaux des pays signataires: Afrique du sud, Angola, Burundi, Kenya, Ouganda, Centrafrique, RD Congo, Congo, Rwanda, Soudan, Soudan du sud, Tanzanie et Zambie.

Avec PANA

[GARD align=« center”]

Laissez un commentaire