home Brazzaville, Congo CHU de Brazzaville: Lettre ouverte de Marie Gabrielle Ambiero à Sassou Nguesso au sujet des réseaux mafieux

CHU de Brazzaville: Lettre ouverte de Marie Gabrielle Ambiero à Sassou Nguesso au sujet des réseaux mafieux

« J’ai l’honneur de venir très respectueusement, auprès de votre haute bienveillance, solliciter une audience urgente et expresse, au bénéfice du temps qui nous est imparti, pour vous dire la vérité et toute la vérité sur l’état déplorable et le récurent fonctionnement malheureuse du centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU) ».

C’est en ces termes que s’adresse la Directrice du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville au président congolais, Denis Sassou Nguesso.

Dans une lettre ouverte, Gisèle Marie Gabrielle Ambiero indique avoir exprimé depuis fort longtemps le désir ardent de rencontrer le Chef de l’Etat à ce sujet mais toutes ses démarches, mêmes les plus intimes et discrètes, se sont soldées par des échecs.

Gisèle Marie Gabrielle Ambiero dévoile dans la note que depuis sa nomination en tant que Directrice du CHU de Brazzaville révèle que sa rigueur et sa volonté de ne faire que ce qui est juste, et ce qui est mieux pour l’hôpital et la population malade lui ont coûté une adversité féroce de la part du grand réseau mafieux qui a toujours tué le CHU bien avant moi elle.

« Et ce réseau mafieux, c’est parmi les gens qui déclarent à haute voix vous aimez sans vous aimez réellement. Et toutes les fiches que l’on vous fait contre ma personne sont fausses et simplement diffamatoires, ayant simplement pour but de vous cacher la vérité comme toujours », explique Mme Ambiero affirmant qu’il s’agit d’un grand réseau subtile et rusé, aux tentacules très profondes et médusées qui vole, pille, ment, désoriente et désinforme

« Tout cela au détriment du bien-être du peuple que vous aimez et que vous dirigez », rappelle-t-elle à Denis Sassou Nguesso. Gisèle Marie Gabrielle Ambiero estime que sa personne à la tête à la tête du CHU dérange les lobbies parce qu’elle a refusé de se faire corrompre et de faire leur finesse volonté habituelle. « Le bilan de ma gestion en six mois au CHU est tellement élogieux et augure déjà les lendemains meilleurs pour cet hôpital pour lequel l’on me refuse les moyens de ma politique », avance-t-elle.

Mme Gabrielle Ambiero justifie sa lettre ouverte par le fait qu’elle n’ait plus aucun espoir de rencontrer Sassou Nguesso. Elle dit solliciter une audience urgente pour faire le point de ce qui se passe au  CHU de Brazzaville qui a besoin d’être sauvé.

LIRE AUSSI

> Congo – Santé : Le CHU de Brazzaville plus malade que ses patients

2 thoughts on “CHU de Brazzaville: Lettre ouverte de Marie Gabrielle Ambiero à Sassou Nguesso au sujet des réseaux mafieux

  1. Cette directrice n est elle pas administrativement sous l autorité du ministre de la Santé? La ministre de la Santé serait elle dans les fameux réseaux mafieux?
    Elle paraît tellement passionnée qu elle commet des fautes de français! dans cette lettre: ceux qui disent vous « aimez » mettez aimez à l infinitif madame la directrice!

  2. Comment pouvez demander une audience chez le président, et donner le caractère urgent et express de votre audience ?
    Vous jugez votre bilan de 6 mois élogieux? Apparemment c est l audit qui vous déstabilise, même si vous dites ne pas être concernée par la période de l audit, mais les résultats et les recommandations peuvent vous inspirer pour l avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils