home Centrafrique, Congo Centrafrique: Faustin Touadera auprès de Denis Sassou Nguesso pour des conseils

Centrafrique: Faustin Touadera auprès de Denis Sassou Nguesso pour des conseils

Faustin Touadera auprès de Denis Sassou Nguesso
Faustin Touadera auprès de Denis Sassou Nguesso

Faustin Archange Touadera, le nouveau président de la République centrafricaine s’est rendu lundi à Brazzaville pour échanger avec son homologue congolais, Denis Sassou N’Guesso, médiateur dans la crise centrafricaine. M. Touadera a été accueilli à l’aéroport international Maya-Maya de Brazzaville par M. Nguesso

Après un tête-à-tête de près de deux heures avec son hôte, Faustin Touadera a déclaré s’être rendu à Brazzaville pour remercier Denis Sassou Nguesso pour son implication dans la résolution de la crise centrafricaine qui a désormais pris fin avec la présidentielle du 14 février dernier après une longue et difficile transition.

Faustin Touadera sait que d’importants défis l’attendent à la tête de la Centrafrique notamment la sécurité, la réconciliation, ainsi que le redressement de l’économe ruinée par deux ans de conflit.

Il doit également œuvrer pour le retour au pays de plus de 460.000 personnes qui ont dû quitter le pays, dont une bonne partie se trouve en République du Congo, en RD. Congo, au Tchad et au Cameroun depuis le début de la crise en 2013.

Mais l’homme se dit déterminé à «transformer le pays en un vaste chantier offrant des opportunités d’emplois aux jeunes, créant de richesses pouvant être redistribuées de manière équitable ».

En dehors du soutien des Centrafricains, il compte également sur les appuis des partenaires sous- régionaux et internationaux. Sassou Nguesso a été un acteur non négligeable pour la mobilisation des partenaires dont la RCA a besoin pour sa reconstruction.

Le nouvel homme fort de Bangui a indiqué avoir pris des conseils auprès de son aîné en attendant son investiture, prévue pour le 30 mars prochain.

M. Touadera s’était déjà rendu à N’Djamena au Tchad et à Malabo en Guinée Equatoriale) pour la même cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils