CEMAC: Denis Sassou Nguesso et Ali Bongo Ondimba boycottent le sommet d’Idriss Déby à N’Djaména

 

Idriss-Déby, Ali-Bongo et Denis Sassou Nguesso| ©DR

Sur convocation du Président Idriss Déby, Président en exercice de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), une session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’État se tiendra le 31 octobre 2017 à N’Djaména, dans la capitale tchadienne.

La journée de ce lundi 30 octobre était réservée à l’arrivée et à l’installation des différentes délégations. Un diner sera également offert par le Président Déby à 20 heures.

Les travaux proprement dits s’ouvriront ce mardi 31 octobre 2017 à 10 h 30.

Compte tenu des enjeux très important de ce sommet qui se tient au moment où la santé économique de la sous-région d’Afrique centrale se dégrade au fil des jours, Idriss Déby, l’hôte du sommet et Président en exercice de la CEMAC, comptait avoir demain autour de la table des débats, tous les Chefs des six pays membres de la CEMAC. Mais, d’après le conseiller à la communication de la Présidence de la République du Tchad, seulement deux Chefs d’État sur les cinq attendus ce lundi 30 octobre 2017 soir ont répondu présents. Les présidents Paul Biya du Cameroun et Faustin Touadera de la Centrafrique sont arrivés ce lundi à N’Djamena.

 

Le Premier ministre du Congo-Brazzaville, Monsieur Clément Mouamba représentera le Chef de l’État congolais Denis Sassou Nguesso et le Premier ministre du Gabon, Monsieur Emmanuel Ngondet Isosset, représentera le Chef de l’État gabonais, Ali Bongo Ondimba.

Le Conseil des ministres de l’Union économique de l’Afrique centrale (UEAC) s’est réuni en session extraordinaire le 29 octobre à N’Djamena. Ouvrant les travaux, le ministre tchadien de l’Économie et de la planification du développement, Nguéto Tiraïna Yambaye, a déclaré:«Le montant cumulé des arriérés de cotisations des six pays membres de la Cémac, vis-à-vis de leur organisation, entre 2009 à ce jour, s’élève à plus de 200 milliards FCFA ». Le financement de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cémac) a toujours été un gros problème récurrent qui risque de porter atteinte à sa survie, ont fait remarquer des observateurs.

© TchadConvergence

 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.



Related Articles

John Magufuli élu président de la Tanzanie

Le candidat du parti au pouvoir en Tanzanie, John Magufuli, a remporté l’élection présidentielle, selon des résultats rendus public jeudi

Tshisekedi : « C’est Moïse au bord de la mer morte, il voit la terre promise mais ne l’atteindra pas », dixit Colette Braeckman

Colette Braeckman est journaliste au quotidien belge « Le Soir ». Spécialiste de la région des Grands Lacs, elle a

Le FMI va fournir un crédit de 163 millions de dollars à la Mauritanie

Le Fonds monétaire international (FMI) a conclu un accord de principe avec la Mauritanie pour fournir à ce pays un

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils