Can handball féminin : le Congo éliminé en quarts de finale

Les Congolaises ont été battues par les Camerounaises 21-22, ce 9 décembre au gymnase Nicole-Oba, lors des quarts de finale

Le podium s’est éloigné pour les Diables rouges qui n’ont pas atteint le dernier carré de la deuxième édition du Challenge Edith-Lucie-Bongo-Ondimba.

Les Congolaises ont été battues par les Camerounaises 21-22, ce 9 décembre au gymnase Nicole-Oba, lors des quarts de finale. Elles ne disputeront donc pas la phase finale de la Coupe du monde prévue en 2019, au Japon. Les Lionnes indomptables affronteront, le 10 décembre, les Palancas Negras d’Angola qui n’ont pas fait de détails devant les Fennecs d’Algérie. Les tenantes du titre l’ont emporté sur un score sans appel de 41-17. A la mi-temps, les Angolaises menaient déjà 21-6. C’est leur cinquième victoire en autant de matchs.

Le Sénégal les ont imitées dans les heures qui précédaient, en dominant la Guinée sur un score de 23-16. A la mi-temps, le score était de 12-7 pour l’équipe vainqueur. Les Lionnes de la Teranga affronteront les Léopards de la RDC, vainqueurs de la Tunisie 37-30 après un score de 20-11 à la mi-temps. Outre les demi-finales, se disputeront ce lundi, les matchs de classement. La Côte d’Ivoire et le Maroc qui n’ont gagné aucun match vont s’affronter pour la 9e et 10e place. La Tunisie jouera contre la Guinée puis l’Algérie sera aux prises au Congo en vue de négocier la 5e place. 

James Golden Eloué

Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale


Tags assigned to this article:
CamerounCan handball fémininCongo

Related Articles

Amical : Le Congo bat la Guinée Bissau avec… Thiévy Bifouma

L’incertitude avait entouré la rencontre amicale entre le Congo et la Guinée Bissau. Le match avait même été annulé. Finalement,

Présidentielle au Congo : les membres de la CNEI nommés par décret présidentiel

Le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, a signé le 17 février à Brazzaville le décret portant nomination des

Congo : Jérôme Koko n’aurait point renoncé à ses fonctions de DG de la SNPC

Jérôme Koko, directeur général de la Société Nationale des Pétroles du Congo (SNPC) n’a point renoncé à ses fonctions contrairement

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils