home Can 2015, Sport CAN-2015 : deux avions à la disposition des supporters des Diables Rouges

CAN-2015 : deux avions à la disposition des supporters des Diables Rouges

des supporters des Diables rouges
Des supporters des Diables rouges

Le départ des vols affrétés par l’AC Léopards de Dolisie, pour la Guinée Equatoriale, est prévu dans la matinée du samedi prochain, jour du quart de finale qui mettra aux prises les Diables rouges aux Léopards de la RD Congo.

Le président des Fauves du Niari, Rémy Ayayos Ikounga, est passé au deuxième épisode du chapitre de soutien à l’équipe nationale qu’il a ouvert lors du premier match de cette Coupe d’Afrique des nations (CAN). Ce jour-là, plus précisément le 17 janvier dernier, il avait affrété un avion spécial pour le transport des fervents supporters des Diables rouges avec pour mission de les pousser à la victoire. « (…) C’est la première partie de notre soutien au onze national », disait-il, comme pour sous-entendre qu’il y en avait une deuxième, au cas où l’équipe passerait le premier tour de la compétition. C’est bien évidemment le cas.

Aujourd’hui donc, c’est la seconde paire de manche du soutien du président de l’AC Léopards de Dolisie aux Diables rouges qui se réalise. «Nous affrétons deux avions pour permettre aux supporters de rallier Bata en vue d’apporter un soutien inconditionnel aux Diables rouges, les encourager pour qu’ils aillent de l’avant », a indiqué Rémy Ayayos Ikounga qui, en saluant le parcours de l’équipe nationale, n’a pas manqué de rappeler que les présidents des clubs feront également partie de la délégation, comme ce fut le cas pour le premier voyage du match d’ouverture.

Autant dire que pour ce match des quarts de finale face à la RDC, les Diables rouges ne seront pas seuls. Ils auront le soutien du douzième homme qui, du haut des gradins, les poussera à se surpasser, en donnant le meilleur d’eux-mêmes, pour ne pas s’arrêter en si bon chemin. C’est d’ailleurs ce qui se fait depuis le début de la compétition certes mais le fait d’affréter deux avions, cette fois-ci, vise assurément à augmenter le nombre de supporters, tant le défis à relever pour l’obtention du ticket de la demi-finale est grand. La RDC n’étant pas un petit morceau, le public sportif se doit de jouer sa partition pour gonfler à bloc le moral du onze national.

Si les Diables rouges parviennent à obtenir ce ticket précieux, en demi-finale il y aura peut-être un peu plus de vols pour permettre à ces jeunes supporters, assoiffés de victoire, de soutenir leur équipe de plus près. Rémy Ayayos Ikounga n’a pas officiellement fait une promesse dans ce sens, sans nul doute parce que le temps n’est pas encore venu de le dire. Pour l’heure, le rendez-vous du départ est pris dans la matinée du samedi prochain.

© Adiac-congo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils