Caïd Essebsi promet d’être le président de tous les Tunisiens

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

[GARD align= »center »]

Béji Caïd Essebsi
Béji Caïd Essebsi

Le vainqueur de la présidentielle tunisienne, Béji Caïd Essebsi, s’est engagé lundi à être le président de tous les Tunisiens, en appelant la population à oublier les divisions de la campagne électorale.

J’assure que je serai, si Dieu le veut, le président de toutes les Tunisiennes et de tous les Tunisiens, a déclaré M. Caïd Essebsi, 88 ans, à la télévision nationale après l’annonce des résultats officiels du scrutin.

Le vainqueur du second tour de dimanche avec plus de 55% des voix a également remercié son rival, le président sortant Moncef Marzouki.

Je veux aussi remercier l’ex-président Moncef Marzouki qui m’a appelé tout à l’heure et m’a félicité (…). Je lui dis que le peuple tunisien a encore besoin de lui et moi, personnellement, de ses conseils, a déclaré M. Caïd Essebsi, alors que les deux hommes ne cachent pas leur aversion l’un pour l’autre et que la campagne a été très tendue.

Réagissant à des heurts qui se sont produits dans le sud du pays, où M. Marzouki est arrivé largement en tête, entre policiers et manifestants qui protestaient contre les résultats de la présidentielle, M. Caïd Essebsi a appelé au calme.

Je veux aussi m’adresser à notre peuple, que ce soit dans le sud ou dans le nord (…). Ce qui se passe dans certaines régions du sud de la Tunisie, je crois que cela n’a pas lieu d’être, a-t-il dit en mettant en doute la spontanéité de ces violences.

La campagne électorale est terminée et il faut que nous regardions tous vers l’avenir, a-t-il ajouté.

Par AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater