Burkina : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao déféré en prison

Burkina : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao déféré en prison

L’ancien Premier ministre de Blaise Compaoré, Luc Adolphe Tiao vient d’être déféré à la maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (Maco) ce 16 septembre, a appris APA auprès des Autorités judiciaires.

Il était rentré au pays il ya une semaine, de son exil abidjanais, après la chute de Blaise Compaoré.

Il est poursuivi, comme l’ensemble des membres du dernier gouvernement Compaoré, dans le cadre de l’instruction d dossier de l’insurrection populaire.

Aussitôt rentré, il avait été entendu par la gendarmerie et ensuite renvoyé devant la Haute Cour de justice.

C’est à la suite de ces auditions que Luc Adoplhe Tiao a été déféré à la Maco.

En ce qui le concerne, il lui est spécialement reproché d’avoir signé, le 29 octobre 2014, une « réquisition complémentaire spéciale » autorisant l’armée à faire usage des armes à feu contre les manifestants dans le maintien de l’ordre.

En rappel, sous la Transition, le Conseil National de Transition (CNT) avait mis en accusation tout le Gouvernement de Blaise Compaoré pour leur rôle dans la survenue de l’insurrection populaire.

Luc Adolphe Tiao et ses ministres sont accusés de faits de coups et blessures, de complicité de coups et blessures, d’assassinat et de complicité d’assassinat.

Une dizaine de ministres a été entendue la semaine dernière par la Gendarmerie, mais aucun n’a été déféré, pour l’instant.

Par l’APA


Tags assigned to this article:
Burkinadéféré en prisonLuc Adolphe Tiao

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils