Burkina Faso: nouvelles taxes sur les jeux, la bière, les parcelles de terrain

Burkina Faso: nouvelles taxes sur les jeux, la bière, les parcelles de terrain

Au Burkina Faso, afin de combler le besoin de financement du budget et « améliorer le niveau des ressources propres » de l’Etat, les députés viennent de voter de nouvelles taxes. A compter du 1er septembre 2016, les populations devront se familiariser avec ces mesures. Ces nouvelles taxes concernent notamment une retenue à la source sur les gains obtenus par les parieurs et ceux provenant des autres jeux de hasard.

Pour les paris, une retenue de 10% est effectuée sur la masse à partager aux gagnants. Quant aux autres jeux de hasard, la retenue est effectuée sur le gain du joueur lorsque le montant est égal ou supérieur à 100 000 francs CFA.

Toute personne possédant plusieurs parcelles se verra imposer la taxe foncière. Cette mesure vise les plus nantis, selon le directeur général des impôts. C’est-à-dire ceux qui ont une maison et plusieurs parcelles. A ces personnes, l’Etat demande de payer 10 000 francs par an pour une maison d’une valeur de 10 millions de francs CFA à titre d’exemple. Cette taxe ne concerne pas les personnes résidant au village et dans des zones non loties.

La taxe sur les véhicules est une nouvelle taxe dont le taux est de 5% à l’importation des véhicules d’occasion dont la puissance est supérieure ou égale à 13 chevaux. L’Etat espère engranger environ deux milliards de francs CFA au profit de son budget à travers l’imposition de cette taxe.

Et enfin, les députés ont aligné la bière sur la catégorie des boissons alcoolisées en faisant évoluer sa taxation de 25% à 30%. Ce qui pourrait entraîner une augmentation du prix de la bière.

Par RFI


Tags assigned to this article:
bièreBurkina Fasojeuxparcelles de terrain

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils