Burkina Faso : le tribunal militaire lance un appel à témoin dans l’ affaire Thomas Sankara

Burkina Faso : le tribunal militaire lance un appel à témoin dans l’ affaire Thomas Sankara

L'ex-président burkinabè Thomas Sankara

L’ex-président burkinabè Thomas Sankara

La justice militaire du Burkina Faso a convoqué les ayants droit du président Thomas Sankara (1983- 1987), tué dans un putsch le 15 octobre 1987, à prendre attache avec les autorités compétentes, deux semaines après la mise sous scellés de la tombe de celui-ci, selon un communiqué officiel.

Le Commissaire du gouvernement près le tribunal militaire de Ouagadougou invite également les ayants droit de 12 personnes tuées lors du coup d’Etat du 15 octobre 1987, indique le communiqué rendu public mardi.

La famille Sankara demande depuis 1997 l’exhumation du corps de ce héros national, icône du panafricanisme, pour vérifier que le corps enterré est bien le sien, ce que la justice de l’ancien régime avait refusé.

Le président de la transition, Michel Kafando, dès sa prise de fonction le 21 novembre dernier, avait rassuré que des investigations seront menées pour identifier le corps de Thomas Sankara, afin donner une suite favorable aux poursuites judiciaires.

(Xinhua)


Tags assigned to this article:
Thomas Sankara

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils