Brazzaville : Une façon originale de sécuriser soi-même sa maison

[GARD align=« center »]

Brazzaville : Une façon originale de sécuriser soi-même sa maison

Brazzaville : Une façon originale de sécuriser soi-même sa maison

Un cambriolage n’a pas lieu au hasard. Souvent, les logements sont observés, les allers et venues des occupants sont surveillés, jusqu’à ce qu’on passe à l’action. Le hasard fait parfois bien les choses pour le voleur ! Pour entrer dans votre domicile, il cherche d’abord à entrer par la porte. Si la porte est bien fermée, il partira en quête d’une fenêtre ouverte. 

De nombreuses solutions ne coûtent pas cher et sont simples à mettre en place. En voici une qui pourra vous inspirer peut-être : des couvercles des cocotes- marmites accrochés ou suspendus à la porte centrale. Vous aurez toutes les cartes en main pour sécuriser vous-même votre maison.

Les maisons verrouillées, les volets fermés et les lumières éteintes, les cambrioleurs connaissent bien. Une maison totalement plongée dans le noir trahit votre absence. La solution ? Simuler une présence même quand il n’y a personne !

[GARD align=« center »]

Statistiquement, les congolais ont une chance sur dix de se faire cambrioler au cours des six prochaines années. Pourtant, nous ne restons pas impuissants face à ce phénomène.

En effet, il est possible de renforcer la sécurité de nos logements grâce à quelques outils et astuces et plus particulièrement en renforçant ses portes et fenêtres.

Jack MAÏSSA / Les Echos du Congo Brazzaville 

[GARD align=« center »]

A LIRE AUSSI

Ici Brazza
Logo
Enable registration in settings - general