Brazzaville : Une façon originale de sécuriser soi-même sa maison

Brazzaville : Une façon originale de sécuriser soi-même sa maison

Brazzaville : Une façon originale de sécuriser soi-même sa maison

Un cambriolage n’a pas lieu au hasard. Souvent, les logements sont observés, les allers et venues des occupants sont surveillés, jusqu’à ce qu’on passe à l’action. Le hasard fait parfois bien les choses pour le voleur ! Pour entrer dans votre domicile, il cherche d’abord à entrer par la porte. Si la porte est bien fermée, il partira en quête d’une fenêtre ouverte. 

De nombreuses solutions ne coûtent pas cher et sont simples à mettre en place. En voici une qui pourra vous inspirer peut-être : des couvercles des cocotes- marmites accrochés ou suspendus à la porte centrale. Vous aurez toutes les cartes en main pour sécuriser vous-même votre maison.

Les maisons verrouillées, les volets fermés et les lumières éteintes, les cambrioleurs connaissent bien. Une maison totalement plongée dans le noir trahit votre absence. La solution ? Simuler une présence même quand il n’y a personne !

Statistiquement, les congolais ont une chance sur dix de se faire cambrioler au cours des six prochaines années. Pourtant, nous ne restons pas impuissants face à ce phénomène.

En effet, il est possible de renforcer la sécurité de nos logements grâce à quelques outils et astuces et plus particulièrement en renforçant ses portes et fenêtres.

Jack MAÏSSA / Les Echos du Congo Brazzaville 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
BrazzavilleCambriolageSécurité

Related Articles

Biens mal acquis: une villa et un appartement de la famille Sassou ont été saisis

Biens mal acquis > une villa et un appartement de la famille du pdt congolais Sassou Nguesso ont été saisis

Douanes congolaises : les bureaux de trois directeurs centraux barricadés

L’intersyndicale des douanes de la République du Congo a barricadé les bureaux des directeurs de la Surveillance douanière, des Contrôles

Congo: Charles Bowao conseille à Sassou Nguesso de renoncer au changement de Constitution

Charles Zacharie Bowao, membre du bureau politique du PCT, le Parti Congolais du Travail de Denis Sassou Nguesso le dit 

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils