home Brazzaville, Congo Brazzaville : Une bavure policière à Madibou a coûté la vie à un citoyen innocent

Brazzaville : Une bavure policière à Madibou a coûté la vie à un citoyen innocent

Des patrouilles de police|Image d’archive
Des patrouilles de police|Image d’archive

Un jeune s’était plaint à la police du vol de sa moto Djakarta, en précisant que le voleur s’était rendu à un enterrement à Loukanga. Jeudi 5 novembre dernier, les policiers du poste de police de Madibou, le 8e arrondissement de Brazzaville, se sont mis alors à attendre le voleur de la moto, au bord de la route, au carrefour de Madibou.

A son retour, il passera, forcément, par là, s’est-on dit. Dès que le motard a été perçu de loin, en train d’arriver, un policier a, tout simplement, ouvert le feu. Les deux occupants de la moto sont tombés sur la chaussée goudronnée, le conducteur s’est relevé et a pris la fuite, mais celui qu’il avait remorqué est resté couché.

Il était atteint d’une balle à l’épaule et saignait. L’incident a provoqué le branle-bas à cet endroit qui grouille de monde, un marché et des arrêts de bus étant à côté. Un taximan a récupéré le blessé, pour le conduire à l’hôpital, en passant par le poste de police où il a été, malheureusement, retenu.

Le temps des palabres, le blessé est mort. La nouvelle a mis en colère les jeunes qui s’étaient attroupés devant le poste de police qu’ils ont voulu saccager, à l’heure où la répression sanglante des manifestations de l’opposition, du 20 octobre dernier, est encore présente dans les esprits.

Les policiers ont résisté jusqu’à disperser la foule, en usant de bombes lacrymogènes. Le corps a été déposé à la morgue de Makélékélé. Un renfort de la police est arrivé au poste et a récupéré le policier auteur du tir meurtrier, que la foule a réclamé pour une justice populaire. A Madibou, l’on se demande pourquoi un policier doit-il se servir d’une arme de guerre, pour interpeller, fut-il, un voleur de moto?

________________________________________________________________________________

LIRE AUSSI Congo : des limogeages au sein de la police

One thought on “Brazzaville : Une bavure policière à Madibou a coûté la vie à un citoyen innocent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils