Brazzaville : Un soldat s’écroule et s’offre inconsciemment en spectacle

©DR

Mardi 10 octobre 2017, un soldat de la Garde républicaine en uniforme a subitement perdu conscience et s’est affalé, à l’arrêt IFC (Institut français du Congo, ex-CCF), à Bacongo, après s’être cogné contre un abribus.

Un attroupement s’est vite formé autour de lui. Mais, l’attitude de ses frères d’armes qui faisaient route avec lui a surpris la foule. Renseignement pris, l’infortuné souffrirait d’épilepsie.

Une demi-heure plus tard, lorsqu’il a repris connaissance, ses compagnons ont stoppé un taxi, s’y sont engouffrés avec lui et ont pris une direction inconnue. Ce cas peut laisser penser que les nouvelles recrues ne sont pas soumises au contrôle médical obligatoire.

Car il n’est pas permis d’ouvrir le métier des armes à des personnes invalides ou peut-être même souffrant de problèmes psychiques voire psychiatriques.


Tags assigned to this article:
Brazzavillesoldat

Related Articles

L’équipe de communication du Président Sassou veut réinventer la langue française

Merci à tous que suivent notre travail! Visitez notre page sur Facebook : http://t.co/5vsjK0CLnQ pic.twitter.com/hP0Xwlaigs — Denis Sassou Nguesso (@SassouCG)

Référendum constitutionnel au Congo: « Seul le peuple souverain décide », déclare Sassou

Le Président de la République du Congo, M. Denis Sassou-N’guesso a déclaré, le 25 octobre à Brazzaville, après avoir accompli

Congo : l’UE entend aider la mise en œuvre d’un programme de soutien aux PME

La délégation de l’Union européenne au Congo entend appuyer très prochainement la mise en œuvre d’un nouveau programme de soutien

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils