Brazzaville : Un fou met feu au lycée Pierre Savorgnan de Brazza

Un fou met feu au lycée Pierre Savorgnan de Brazza

Le véhicule de la sécurité civile à pied d’œuvre le 28 août

Selon des témoignages, le feu a été allumé par un déséquilibré mental qui n’est pas à son premier forfait.

Un incendie s’est déclaré, le 28 août, dans un bâtiment abandonné au lycée Pierre-Savorgnan-de Brazza, dans le deuxième arrondissement, Bacongo, aux environs de 14 h. Pour s’enquérir de la situation, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, s’y est rendu sur place où un véhicule de la sécurité civile était déjà à pied d’œuvre pour maîtriser le feu. En effet, le ministre a salué la promptitude avec laquelle les agents de la sécurité civile sont intervenus.

« Nous avons maîtrisé ce feu en quatorze minutes. La première fois quand il avait brûlé, le feu avait été éteint par des moyens de fortune mais cette fois-ci, cela a été d’une grande ampleur si bien que nous avons été appelés», a expliqué l’adjudant de police Luc Alain Balossa, chef de section opérationnelle sapeurs-pompiers Makélékélé.

D’après le proviseur de cet établissement, l’incendie a été provoqué par un déséquilibré mental qui a brûlé une dizaine de pneus au dernier niveau de l’immeuble avant de prendre la clé des champs. « C’est un bâtiment qui n’est plus utilisé mais on a nettoyé le premier et deuxième niveaux pour permettre aux étudiants de faire des travaux dirigés pendant les vacances. Il était monté une fois et avait mis le feu à un pneu mais nous avions su maîtriser. Aujourd’hui, nous ne savons pas à quelle heure il est entré pour mettre le feu. Lorsque les enfants l’ont poursuivi, il a fui », a expliqué le proviseur de ce lycée, Jean Médard Balounga, précisant qu’ils sont obligés de fermer les escaliers et pénaliser les étudiants.

Parfait Wilfried Douniama

Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale


Tags assigned to this article:
Brazzavillefeulycée Pierre Savorgnan de Brazza

Related Articles

Brazzaville, capitale des pénuries

Brazzaville est une ville adossée sur le deuxième fleuve le plus puissant du monde, et pourtant il y a toujours

Congo – Revendications salariales : les agents du CNLS risquent de déblayer

Le malaise persiste au Conseil national de lutte contre le Sida (CNLS), structure mise en place par l’Etat pour assurer

Centrafrique: le chef de la Minusca souhaite revitaliser l'accord de Brazzaville

Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU et chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils