Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post
Filtrer par catégorie
À la une
Afrique
Angola
Art & Culture
Brazzaville
Cameroun
Can 2015
Can 2017
Centrafrique
Congo
Économie
Gabon
International
Les régions
Les voisins
Pointe Noire
Politique
RD Congo
Sport

Brazzaville : scènes de violence suite à l’annulation du Baccalauréat pour fraude

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
[GARD align=”center”]

Lycée Baptisé Mafouta-Sébastien
Lycée Baptisé Mafouta-Sébastien

Des élèves candidats au Baccalauréat 2015 ont violemment manifesté dans les rues et différents centres d’examen  de Brazzaville, mais aussi de l’intérieur du pays suite à l’annonce de l’annulation des épreuves pour cause de fraude à grande échelle constaté dans les différentes matières.

À Talangai, le 6e arrondissement de la capitale, notamment, des groupes de jeunes  ont “caillassé” des véhicules et s’en sont pris à un immeuble abritant les services des Mucodec (mutuelles congolaises d’épargne et de crédit) sur l’avenue Marien Ngouabi où des vitres ont été brisées. Le long de l’avenue de la Paix à Poto-Poto et Moungali (3ème et 4ème arrondissements), les commerçants ont fermé leurs échoppes par crainte de pillage. La circulation automobile est fortement perturbée.

Le mouvement n’a pas gagné l’ensemble de la capitale, mais l’on a appris quelques actes de pillage et l’incendie du siège de l’Inspection de l’enseignement à Ollombo, une localité située à plus de 300 km de Brazzaville dans le département des Plateaux, au nord du pays.

© Adiac-Congo

Laissez un commentaire