Brazzaville – On ferme les yeux sur les taxis qui recourent impunément aux surcharges

Brazzaville – On ferme les yeux sur les taxis qui recourent impunément aux surcharges
taxis a Brazzaville

Image d’archive| DR

Le transport urbain connaît trop de difficultés, à Brazzaville, où l’on attend la mise en service des bus de la nouvelle société de transport urbain en création. Et comme la nature a horreur du vide, outre les minibus privés de transport public, les taxis «100-100» ont le vent en poupe.

Mais, il faut voir comment les chauffeurs desdits Cent-cent recourent à la surcharge. Ils embarquent, souvent, six personnes, voire sept, dont deux se partagent le siège avant et quatre ou cinq, le siège arrière.

Les passagers n’y peuvent rien, dans cette situation inconfortable et inadmissible. Les conséquences sont graves, en cas d’accident. Pourtant, le code de la route n’autorise jamais deux personnes en cabine dans un taxi. Malheureusement, cette infraction n’est jamais sanctionnée. On ferme les yeux et «on part on part» quoi! 

LASEMAINEAFRICAINE


Tags assigned to this article:
BrazzavileTaxis

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils