Brazzaville : Non à la profanation des tombes et à l’anarchie au cimetière d’Itatolo

Brazzaville : Non à la profanation des tombes et à l’anarchie au cimetière d’Itatolo

Image d’archive| DR

Image d’archive| DR

Les services des pompes funèbres de Brazzaville se montreront, désormais, intraitables contre ceux qui se permettent d’inhumer les corps dans les sites non appropriés, notamment les cimetières déjà fermés. C’est le cas du cimetière Itatolo et ses environs, où des gens véreux cassent de vieux caveaux construits, dégagent les ossements et, à la place, ils inhument de nouveaux corps. C’est ni plus ni moins une profanation des tombes, et les services des pompes funèbres ont décidé d’appliquer des mesures drastiques à l’encontre des profanateurs. Certains auraient été interpellés et remis à la police.


Tags assigned to this article:
Brazzavillecimetière d’Itatolo

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils