Brazzaville : Les transporteurs ne veulent pas payer la taxe de roulage

taxi

©DR

La Fédération syndicale des transporteurs du Congo (FESYTRAC) boude l’opération de recouvrement forcé de la taxe de roulage que mènent les services de la mairie de Brazzaville. Elle entend refuser de la payer.

Raison invoquée: l’état de dégradation avancée de certaines avenues des grandes villes du pays qui sont à l’origine de la dégradation rapide des véhicules, selon les adhérents du syndicat des transporteurs qui ont déposé des plaintes contre la mairie de Brazzaville. 

Qui a enregistré 242 requêtes. Ils ont menacé de déposer leurs «véhicules endommagés dans l’enceinte de l’Hôtel de Ville de Brazzaville pour réparation» si les autorités municipales persistent dans leur opération de recouvrement de la taxe de roulage alors que la plupart des routes jonchées d’ornières, de nids de poule, etc., ne sont pas réhabilitées. 

Certaines présentent le triste spectacle de véritables rivières ou de lacs en pleine saison sèche. 


Tags assigned to this article:
Brazzavilletransporteurs

Related Articles

Congo : Il meurt pour une ordonnance de 5000Fcfa et on retrouve 8 millions dans son matelas

Cette découverte a laissé perplexe la famille qui se sent signaler dans le village Boko est une localité du département

Crise Financière au Congo : des compagnies aériennes ferment leur escale de Brazzaville

South African Airways, Air Ivoire, Camair Co…sont, pour l’instant, les 3 compagnies aériennes qui ont décidé de suspendre la desserte

Sassou Nguesso: la longévité des dirigeants au pouvoir dépend de « la volonté des peuples »

La longévité des dirigeants au pouvoir dépend de « la volonté des peuples », a assuré mardi le président congolais Denis Sassou

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils