Brazzaville : Hugues Ngouélondélé oblige les commerçants à repeindre les façades de tous les établissements avant le 15 août

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

[GARD align=« center »]

À quelques jours de la célébration du 57ème anniversaire de l’indépendance du Congo, chaque 15 août, Brazzaville entame son opération «ravalement des façades des commerces ». Une mission que le maire de la ville capitale Hugues Ngouélondélé a confiée aux commerçants de la première ville du pays : «repeindre les façades de tous les établissements et services d’ici le 15 août 2017 » en vue de donner un visage plus reluisant à la capitale congolaise.

La problématique de la propreté a toujours constitué un véritable casse-tête pour les différentes équipes municipales qui se sont succédées à la tête de cette institution pourtant très convoitée.

[GARD align=« center »]

Le constat est unanimement fait que Brazzaville présente en termes d’esthétique visuel, un visage peu reluisant et cette situation s’observe partout.

Plusieurs commerces sont dans un état de dégradation avancé compte tenu du manque d’entretien.

Des marchés informels s’organisent à travers la ville capitale. Du jour au lendemain, de grandes artères sont occupées anarchiquement par des commerçants congolais et étrangers. Ce phénomène s’intensifie, au grand dam des pouvoirs publics.

Avec Lesechos

[GARD align=« center »]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

LES PLUS RECENTS

SUIVEZ NOUS

NEWSLETTER

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater