Brazzaville: “Félix Tshisekedi ne peut en aucun cas rencontrer des gens qui refusent que la dépouille de son père soit rapatriée » Peter Kazadi

Etienne Tshisekedi

Etienne Tshisekedi, à gauche, avec son épouse Marthe Tshisekedi, à droite, accompagné de leur fils Félix Tshisekedi, au centre, à l’aéroport international de N’Djili à Kinshasa, RDC, 27 juillet 2016.

L’ancien conseiller juridique d’Étienne Tshisekedi Peter Kazadi déclare que Félix Tshisekedi n’envisageait pas rencontrer Joseph Kabila, ni ses délégués pendant qu’ils séjournaient tous au Congo-Brazzaville.

«Félix Tshisekedi est à Brazzaville en sa qualité du président du Rassemblement. Que les gens soient calmes car le président du Rassemblement est à Brazzaville pour des contacts diplomatiques et n’envisageait pas de rencontrer Joseph Kabila ni sa délégation. Félix Tshisekedi ne peut en aucun cas rencontrer des gens qui refusent que la dépouille d’Étienne Tshisekedi soit rapatriée», a dit ce vendredi 20 octobre 2017 à ACTUALITE.CD Peter Kazadi, conseiller juridique d’Étienne Tshisekedi.

Ce dernier laisse cependant entendre que Félix Tshisekedi pourrait avoir un échange ce vendredi 20 octobre 2017 avec le président congolais Denis Sassou Nguesso.

Joseph Kabila était à Brazzaville depuis le mercredi 18 octobre dernier à l’occasion du 7ème Sommet ordinaire de la CIRGL et la 8ème réunion de haut-niveau du Mécanisme régional de suivi de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la région.

Avec ACTUALITE.CD

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
BrazzavilleEtienne TshisekediFelix Tshisekedi

Related Articles

Tchad : la téléphonie mobile, toujours chère et de qualité décevante

Le secteur de la téléphonie mobile au Tchad, libéralisée depuis une quinzaine d’années, est en pleine expansion, tandis que les

Gabon: un étudiant tué lors d’une manifestation interdite de l’opposition

Un étudiant gabonais a été tué samedi au cours d’une manifestation interdite de l’opposition réclamant le départ du président Ali

Burundi: une rébellion annonce sa création pour chasser Nkurunziza du pouvoir

Un ancien officier supérieur de l’armée burundaise a proclamé mercredi la naissance officielle d’une rébellion, les Forces républicaines du Burundi,

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils