Brazzaville : du Wifi gratuit dans les bus Blue Congo de Bolloré

Brazzaville : du Wifi gratuit dans les bus Blue Congo de Bolloré

Mis en circulation dans les deux grandes villes du pays depuis l’année dernière, les bus électriques de Bolloré qui circulent sur les grandes artères du centre-ville de la capitale viennent d’innover en offrant gratuitement aux passagers de l’Internet gratuit durant les trajets. 

Les habitudes ont changé chez ceux qui empruntent Blue Congo, ces mini bus 100% électriques qui soutiennent les Brazzavillois dans leur déplacement, du centre-ville vers les quartiers péri-urbains de Mpila, dans le 5e arrondissement, et vice-versa. Désormais, avec 150 FCFA de ticket des trajets, les passagers surfent gratuitement sur Internet. Ils peuvent consulter un mail, partager une information sur les multiples réseaux sociaux, payer une facture, retrouver une destination grâce au GPS, résoudre un problème tout simplement…

Parce qu’Internet devient indispensable dans la vie quotidienne, grâce à ses multiples avantages, les bus Blue Congo de Bolloré veulent offrir à leurs clients le confort nécessaire à l’heure où les urgences de « connectivité » ne représentent plus un luxe.

« J’ai quitté mon bureau pour une pause et je ne me suis pas déconnecté de mes fournisseurs grâce à cet internet gratuit, en plus de bonne qualité, dès que je me suis connecté au réseau wifi », témoigne un passager qui descendait du bus au marché de la PV, non loin des Dépêches de Brazzaville.

100% électrique et destiné à préserver l’environnement des effets nocifs d’émissions de gaz à effet de serre, Blue Congo dessert depuis août 2016 le transport en commun à Brazzaville et Pointe-Noire dont les besoins se posent avec acuité.

En 2015, lors des 11es Jeux africains à Brazzaville, ces bus et voitures électriques avaient été mis en circulation pour transporter gratuitement les participants. Un pas qui avait déjà attiré l’attention de plusieurs Congolais qui rêvaient de monter dans ces engins nouveaux.

Confortables et n’émettant presque pas de bruit de moteur, ces bus Blue Congo sont également climatisés. Bien que disposant de dix places assises seulement, ils rivalisent avec ceux de la société publique STPU et des exploitants privés. Côté prix, Blue Congo reste dans le conventionnel : 150 FCFA. Mais avec les chaleurs qui sévissent dans les villes congolaises ces dernières années, ils ont, semblent-il, une longueur d’avance…

Et l’Internet gratuit, que les passagers espèrent pérenne, renforce davantage l’admiration vers ces bus que les Brazzavillois souhaitent voir emprunter d’autres artères, surtout que les grands bus STPU, dits « Mal à l’aise », disparaissent à pas feutrés. 


Tags assigned to this article:
BolloréBrazzavillebus Blue CongoWiFi

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils