home Brazzaville, Congo Brazzaville – Domaine foncier : le permis d’occuper coûte 65.000 francs CFA en 2015

Brazzaville – Domaine foncier : le permis d’occuper coûte 65.000 francs CFA en 2015

La mairie de Brazzaville
La mairie de Brazzaville

Le nouveau prix du permis d’occuper est revu à la baisse, le 04 mars à Brazzaville, a affirmé Abraham Ibéla, secrétaire général de la mairie centrale au cours d’une communication faite devant une pléiade de journalistes congolais.

La motivation de la mairie centrale à rabaisser, de façon exceptionnelle, le prix de ce document fondamental à 65.000 francs CFA est légitimée par la volonté de cette institution à promouvoir la politique sociale de l’Etat. Bien avant 2015, le permis d’occuper coûtait entre 150.000 et 200.000 francs CFA.

Et, selon une enquête parcellaire effectuée par les techniciens municipaux, il a été relevé que sur 100% de parcelles à Brazzaville, 70% n’ont pas de permis d’occupé.

 « Répondant à ce besoin crucial, le conseil municipal de la ville de Brazzaville lance à compter de ce jour l’opération dite permis d’occuper pour tous en 2015. Que tous les occupants illégaux saisissent cette occasion afin d’être dans les normes » a déclaré Abraham Ibéla.

Au préalable, les propriétaires de parcelles ne se contentaient souvent que des attestions de ventes, documents fondés sur la confiance et livrés par le vendeur ainsi que des avis d’appréciation, offert à l’ayant droit par l’autorité de base du quartier notamment le chef du quartier.

Par contre, l’obtention du permis d’occuper donne la possibilité à l’ayant droit de la parcelle de faire des démarches administratives pour acquérir un titre foncier, document juridique qui lui confère le droit de propriété d’une ou des parcelles de terrain.

© Adiac-Congo

TAGS:
Photo du profil de Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils