Brazzaville : Deux frères jumeaux égorgent un jeune homme à Mfilou

La mairie de M’filou dans la commune de Brazzaville

Deux frères jumeaux, MM. Lœmba Kam et Loemba Sem, âgés de 20 ans, ont égorgé un jeune homme, la vingtaine révolue, nommé Willy, dans la nuit du 13 novembre, dans le quartier Indzouli, à Mfilou, 7ème arrondissement de Brazzaville.

Selon les témoins, la bagarre a débuté à l’arrêt de bus de Mouhoumi, entre le nommé Willy et l’un des jumeaux qui avait contracté une dette de 100 francs CFA auprès de ce dernier.

Faisant partie du gang des «bébés noirs» autant que son adversaire et son frère, ledit jumeau s’était réfugié à leur domicile, où s’était rendu le créancier pour se faire rembourser.

Refusant de repartir sans sa somme due, le nommé Willy a préféré continuer la bagarre. S’étant rués sur lui, les frères jumeaux sont parvenus à prendre le dessus sur leur adversaire. Profitant de cet avantage, l’un d’eux l’a égorgé à l’aide d’un tesson de bouteille.

Voyant le sang giclé du cou du nommé Willy, Sem et Kam ont mis le corps de l’infortuné dans une brouette pour le conduire à l’hôpital Sino-congolaise de Mfilou. Malheureusement, ce dernier avait déjà succombé à ses blessures.

S’étant rendu compte de la mort de leur adversaire, les frères jumeaux, membres du gang «bébés noirs», groupe des ‘’américains’’, ont pris une direction inconnue. Informée du meurtre, la police s’est mise à leur recherche.

 (ACI)

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
BrazzavillejumeauxMfilou

Related Articles

Congo : « Il n’y a pas nécessité de dévaluer le franc CFA »

Le ministre d’Etat congolais chargé de l’économie, président du Comité de pilotage (COPIL) du Programme des réformes économiques et financières

VIDÉO – La maman des triplés de Pointe-Noire est décédée faute de soins

La maman des triplés de Pointe-Noire est décédée faute de soins Carine Nzanga; la femme qui a donné naissance à

Congo : le P.S.D.C pense que l’élection de 2016 doit engager tous les Congolais

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée  le 23 janvier à Brazzaville, le président du Parti social-démocrate congolais

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils