Brazzaville : Des lampadaires solaires qui s’endorment «éternellement» les uns après les autres

Brazzaville : Des lampadaires solaires qui s’endorment «éternellement» les uns après les autres

Des lampadaires solaires

Image d’archive

Le tronçon du boulevard Denis Sassou-Nguesso, allant du rond-point des Dix Maisons à celui de l’aéroport international Maya-Maya, est équipé de lampadaires solaires. Une nouveauté, pour promouvoir les sources d’énergie renouvelable.

Seulement, ces lampadaires exigent une certaine rigueur dans l’entretien: nettoyer les plaques, remplacer les batteries, etc. Or, l’entretien est le secteur le plus négligé de la gestion publique dans le pays. Ainsi, aujourd’hui, on peut constater, la nuit, que ce tronçon du boulevard Denis Sassou-Nguesso est dans le noir.

Les lampadaires solaires s’endorment «éternellement», les uns après les autres. Ils sont rares, ceux qui s’allument encore. Et quelle lumière? La pénombre. Cependant, le tronçon de ce même boulevard qui va du rond-point de l’aéroport à celui de la place de la République (ex-rond-point du Centre culturel français) est bien éclairé, d’une lumière éblouissante, par des lampadaires électriques.

Ne faudrait-il pas suivre cet exemple, au lieu de mettre des lampadaires solaires qu’on n’entretient pas, par la suite? Avec les 11èmes jeux africains, la réponse ne saurait tarder, on l’espère.

LASEMAINEAFRICAINE


Tags assigned to this article:
Brazzaville

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils