home Brazzaville, Congo Brazzaville : Crépitement d’armes légères de guerre à Kinsoundi

Brazzaville : Crépitement d’armes légères de guerre à Kinsoundi

Chateau d'eau de kinsoundi|PH Hervé Martial
Château d’eau de kinsoundi|PH Hervé Martial

Kinsoundi, un quartier de Makélékélé, le premier arrondissement de Brazzaville, était en relief, mardi 31 mars 2015, vers 13h. Des crépitements d’armes légères étaient entendus dans le périmètre de l’ex-ferme Nzoko, alors que les gens vaquaient paisiblement à leurs occupations.

Ce qui a provoqué quelque débandade. Renseignements pris:  des  gendarmes étaient en train de poursuivre cinq malfrats, vêtus de l’uniforme militaire, roulant dans  un taxi. Ces derniers auraient braqué un domicile, de l’autre côté de la rivière Djoué, emportant de l’argent et des appareils électroménagers.

Ils ont embarqué, ensuite, dans une pirogue, pour gagner la rive de Kinsoundi. D’après un témoin, les gendarmes ont été alertés par le neveu du propriétaire du domicile visité. Après avoir repéré le taxi emprunté par les malfrats, ils l’ont pris en chasse, en tirant des coups de feu en l’air.

Rattrapés,  quatre malfrats ont réussi à prendre la fuite, mais le cinquième, portant les galons de sergent-chef, a été appréhendé.

L’infortuné a été conduit au poste de gendarmerie de Kinsoundi, avant d’être transféré au commandement de la gendarmerie nationale, en face du Lycée Pierre Savorgnan De Brazza, à Bacongo, le deuxième arrondissement de la ville-capitale. Ouf! Malgré tout, les habitants de Kinsoundi ont eu des sueurs froides.

LASEMAINEAFRICAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils