Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Brazzaville

Brazzaville : Après Nganga Édouard, les élèves du lycée technique en crise d’hystérie

Lycée Technique du 1er Mai Brazzaville

Vingt quatre heures après la grande bousculade du collège et lycée de Nganga Edouard, 40 élèves du lycée technique commercial 1er mai, ont été transportés d’urgence le 25 octobre à Brazzaville au Centre hospitalier universitaire de Brazzaville ©DR

Vingt quatre heures après la grande bousculade du collège et lycée de Nganga Edouard, 40 élèves du lycée technique commercial 1er mai, ont été transportés d’urgence le 25 octobre à Brazzaville au Centre hospitalier universitaire de Brazzaville (CHU-B), après le passage du ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique, Herméla Doukaga. La raison exacte de cette hystérie collective reste encore indéterminée.

La scène s’est passée dans la fin de la matinée. Tout a commencé par les plaintes d’une jeune lycéenne qui s’est sentie tout d’un coup très mal dans sa peau, a expliqué un enseignant du lycée technique 1er mai. « C’est à une vitesse vertigineuse que l’inexplicable malaise a fini par gagner la plupart des salles de classe », a-t-il poursuivi.

Après un coup de fil de la scolarité, les sapeurs pompiers sont accourus pour assurer l’évacuation des élèves à l’hôpital. Quelques-unes ont été retenues en réanimation.

« Ce ne sont que des filles qui sont tombées. Ce qui apparaît curieux », a lâché une écolière.

Les parents déchaînés se sont rendus sur les lieux pour rechercher leurs filles ou être au chevet de celles mal en point.

Dans les couloirs du CHU-B, gardes-malades, visiteurs et parents d’élèves s’insurgent contre les autorités en place.

Les symptômes enregistrés chez les lycéennes affectées seraient semblables à ceux repérés chez les écoliers de l’établissement scolaire Nganga Edouard lors de la visite de Destinée Hermella Doukaga.

Le directeur de cabinet du ministre de l’enseignement primaire et secondaire et de l’alphabétisation Adolphe Mbou Maba a expliqué au journal de 20 heures de Télé Congo que les enfants avaient faim et soif. Ce qui justifie ce qui leur est arrivé car ils étaient longtemps exposés au soleil.

Avec VOX

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils