home Cameroun, International Boko Haram incendie un village dans le nord du Cameroun, 5 islamistes arrêtés

Boko Haram incendie un village dans le nord du Cameroun, 5 islamistes arrêtés

Boko Haram incendie un village dans le nord du Cameroun, 5 islamistes arrêtés
Boko Haram incendie un village dans le nord du Cameroun, 5 islamistes arrêtés

Boko Haram a fait une nouvelle incursion dans un village de l’Extrême-Nord du Cameroun mercredi soir lors d’une attaque qui n’a fait pas de victime. Après un accrochage, les islamistes ont incendié un village et cinq d’entre eux ont été capturés lors de leur fuite par les populations d’une autre localité de la région.

Quelques dizaines de jihadistes en provenance du lac Tchad à bord de pirogues, ont mené une incursion à Siguel dans l’Extrême-Nord du Cameroun. Ils ont ensuite pris la direction de Bodo.
Les populations de Bodo ont été alertées par des membres d’un comité d’autodéfense villageois mis en place à leur initiative, en application des mesures de sécurité édictées par les autorités administratives. Une mobilisation a provoqué une débandade chez les assaillants et 5 ont été capturés en tentant de s’enfuir. D’autres se sont noyés dans le cours d’eau.

« En représailles, les Boko Haram sont allés attaquer par la suite Mafoufou, un autre village de la région qu’ils ont pratiquement rasé en incendiant les habitations. Mais l’on ne déplore aucune victime, car, les populations ont rapidement déserté leurs foyers pour se mettre à l’abri en brousse », relate une source sécuritaire.

C’est un hameau à l’habitat en toiture de paille avec des murs en terre battue constitué d’une population estimée à quelque 200 habitants, dont une bonne partie a depuis longtemps déserté pour fuir les exactions de Boko Haram au Cameroun, apprend-on.
Boko Haram multiplie ses attaques au Cameroun depuis quelques semaines en dépit de l’opérationnalisation en cours de la Force multinationale mixte (FMM) de la Commission du Bassin du lac Tchad (CBLT).

TAGS:
Photo du profil de Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils