Skip to content

« Biens mal acquis » : Teodorin Obiang condamné à 3 ans de prison

[GARD align=« center »]
 

Teodorin Obiang
Le vice-président de Guinée équatoriale, Teodorin Obiang ©DR

Teodorin Obiang a été condamné à 3 ans de prison avec sursis et 30 millions d’euros d’amende avec sursis. Tous les biens saisis seront confisqués.
 
Le vice-président de Guinée équatoriale, Teodorin Obiang, a été condamné vendredi à Paris à trois ans de prison avec sursis et 30 millions d’euros d’amende avec sursis pour s’être frauduleusement bâti en France un patrimoine considérable, premier jugement français dans l’affaire des « biens mal acquis ».
 
Confiscation de l’ensemble des biens saisis. Fils du président Teodoro Obiang Nguema, Teodorin Obiang, 48 ans, qui ne s’était pas présenté lors de son procès, a été reconnu coupable de blanchiment d’abus de biens sociaux, de détournement de fonds publics, d’abus de confiance et de corruption. Le tribunal a également ordonné la confiscation de l’ensemble des biens saisis, dont un somptueux hôtel particulier sis avenue Foch à Paris.
 
[GARD align=« center »]

Partagez cet articles

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

En continu

Suivez-nous

Newsletter

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater