Bénin : Patrice Talon sur RFI – “Le mandat unique n’est plus d’actualité”

Patrice Talon

Patrice Talon, président de la République du Bénin.

En face des journalistes ce dimanche 22 avril 2018 pour faire le bilan de ses deux ans à la tête du Bénin, Patrice Talon s’est une nouvelle fois prononcé sur la réforme du mandat unique qu’il a souhaité en tant que candidat à la présidentielle de 2016.

Patrice Talon semble avoir renoncé au mandat unique qu’il a proposé pendant les échéances électorales de 2016. Il l’a fait savoir à la faveur d’une émission réalisée par Le monde, RFI et TV5 ce dimanche. 

Selon ses explications, il avait proposé le mandat unique car le Bénin a besoin de reformes courageuses pour son développement or vouloir un second mandat peut conduire au populisme. Mais après l’échec en avril 2017 du projet de révision de la constitution béninoise faisant cas de son vouloir de réduire le nombre de mandat présidentiel au Bénin, ladite réforme n’a plus droit de cité, en tout cas pour le moment.

Face au refus de la classe politique béninoise d’adhérer à ce projet, le Chef de l’Etat a laissé entendre: “le mandat unique n’est plus d’actualité, en tout cas, à l’heure où je parle. Je pourrai me présenter parce que rien ne m’empêche de le faire“. Le Président Talon a-t-il renoncé à son idéal de mandat unique? Les prochains mois nous permettront d’en savoir plus.

Quand à sa possible candidature pour un second mandat en 2021, l’invité de Françoise Joly et Francis Kpatindé a maintenu le suspens même s’il reconnait que c’est de son droit d’y participer .”Je ne saurai le dire” a t-il martelé à propos.

Par Lanouvelletribune

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
BéninPatrice TalonPatrice Talon sur RFI

Related Articles

Côte d’Ivoire: Mangou cloue Gbagbo «l’armée n’a pas pour mission de se battre pour maintenir un président qui n’a pas gagné les élections»

A son deuxième jour d’interrogatoire face à la défense de Laurent Gbagbo, le général Mangou a affirmé que même avec

VIDEO – Macky Sall « Qu’ils soient homosexuels, c’est leur problème »

« Nous avons notre code de la famille, nous avons notre culture, nous avons notre civilisation. Il faut que les gens

Zimbabwe: quatre personnes comparaissent pour avoir hué Grace Mugabe

Quatre personnes ont comparu devant la justice au Zimbabwe, accusées d’avoir sapé l’autorité du président Robert Mugabe après avoir hué

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils