Bénin: A Abidjan, Ouattara et Gnassingbé réconcilient Talon et Boni

Bénin: A Abidjan, Ouattara et Gnassingbé réconcilient Talon et Boni

Bénin: A Abidjan, Ouattara et Gnassingbé réconcilient Talon et Boni

Bénin: A Abidjan, Ouattara et Gnassingbé réconcilient Talon et Boni

C’est désormais l’amour retrouvé entre Patrice Talon et Yayi Boni, deux amis divisés depuis trois ans par une querelle politique autour du fauteuil présidentiel. Le premier étant contre les velléités de conservation au pouvoir du second, a été accusé de tentative d’empoisonnement et avait dû s’exiler.

Talon succèdera finalement à Boni à la tête du Bénin, après savoir battu son Premier ministre. Et alors que plusieurs prêtent au nouveau président des intentions de vengeance, Patrice Talon a entrepris de régler les différends avec son ancien ami afin d’avoir les coudées franches pour assumer son mandat à la tête du Bénin. Ce qui vient d’être fait sous la houlette d’Alassane Ouattara et de Faure Gnassingbé. Le rendez-vous de réconciliation prévu lundi entre Patrice Talon et Boni Yayi du Bénin à Abidjan a tenu toutes ses promesses. Le chef de l’état ivoirien Alassane Ouattara et son homologue du Togo, Faure Gnassingbé ont joué les facilitateurs.

D’ailleurs, c’est Faure Gnassingbé qui a assuré le déplacement de Yayi Boni à Abidjan. L’ancien chef d’Etat béninois, qui vit désormais à Lomé, est monté à bord du Fokker présidentiel du président togolais pour répondre au rendez-vous.

Faure Gnassingbé et l’ancien président béninois Boni Yayi ont été accueillis à l’aéroport d’Abidjan par le ministre ivoirien de la Sécurité, Hamed Bakayoko avant de les conduire au domicile du chef de l’Etat Alassane Ouattara.

L’homme d’affaires, Patrice Talon, avant son élection à la tête du Bénin, a été un puissant homme de la vie économique béninoise. Il deviendra par la suite l’ennemi de Boni Yayi. Celui qui avait financé les deux campagnes présidentielles de Yayi Boni, il a été accusé d’être le cerveau d’une tentative d’empoisonnement du président en 2012, puis d’être impliqué dans une tentative d’attentat à la sûreté de l’Etat en février 2013. Formule classique dans plusieurs pays africains pour noyer les adversaires de taille.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour plusieurs, Yayi Boni se sentant menacé, a voulu jouer la carte de  la réconciliation avec Patrice Talon.

Les deux hommes se sont chaleureusement salués lundi à Abidjan en présence d’Alassane Ouattara et de Faure Gnassingbé.

« Je remercie les Présidents Faure et Alassane pour le soutien dont nous avons bénéficié. Le temps que nous venons de passer ensemble est un témoignage de leur leadership. Je fais le Serment à Yayi Boni d’être un bon Président et je rassure que je donnerai le meilleur de moi-même pour garantir au Bénin et à toute la sous-région une bonne ambiance de solidarité et de Paix. Les intrigues de la compétition politique ne prendront pas le pas sur notre devoir d’œuvrer pour la Paix », a indiqué Patrice Talon à l’issue de la rencontre.

Même son de cloche chez Yayi Boni qui remercie les autres Présidents pour la journée passée ensemble. « Nous avons échangé conformément à l’esprit qui prévaut dans la sous-région.

 C’est une joie pour moi d’accueillir mes frères. Nos pays sont membres du conseil de l’entente. Nous faisons de sorte à renforcer la coopération entre nos États. Je voudrais dire au Président Talon que nous sommes fiers de son parcours et dire à Sem Yayi Boni que le Bénin est entre de bonnes mains avec le Président Patrice Talon », a laissé entendre Alassane Ouattara qui a également témoigné sa reconnaissance au président Faure Gnassingbé du Togo.


No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils