Attentat-suicide par un homme déguisé en femme à N’Djamena

Attentat-suicide par un homme déguisé en femme à N’Djamena

Le marché central de N'Djamena samedi matin.| PH Twitter @Makbololo

Le marché central de N’Djamena samedi matin.| PH Twitter @Makbololo

Un attentat-suicide perpétré par un homme déguisé en femme a visé le marché central de N’Djamena samedi matin. Il a fait au moins quatorze morts et plusieurs blessés, a indiqué à l’AFP un responsable de la police tchadienne.

Les autorités avaient d’abord affirmé que l’attentat avait été perpétré par une femme, mais ont ensuite indiqué que le kamikaze était un homme déguisé en femme. Sa tête, voilée, a été arrachée par l’explosion. Retrouvée près du lieu de l’attentat, elle a été montrée à des journalistes sur place.

Le directeur général de la police nationale, Taher Erda, qui s’est rendu sur place, a confirmé que le kamikaze n’était pas une femme, comme l’avaient cru dans un premier temps les policiers, mais bien un homme habillé en femme et le visage dissimulé par un voile intégral.

Commerçantes tuées

Le « bilan provisoire » est de 14 morts: 9 femmes commerçantes et 5 hommes, dont un gendarme tchadien, a affirmé le porte-parole.
Le kamikaze s’est fait exploser à l’entrée du marché central de la capitale tchadienne vers 08h45 locales. Il a déclenché ses explosifs au moment où un gendarme s’apprêtait à le fouiller.

A proximité immédiate du lieu de l’attentat, des morceaux de chair humaine étaient éparpillés au milieu de flaques de sang. Le quartier du marché central, situé au coeur de la capitale, a été entièrement bouclé par les forces de sécurité tchadiennes.

C’était la deuxième fois en moins d’un mois que N’Djamena est frappée par une telle attaque, après le double attentat qui avait fait 38 morts le 15 juin à l’école de police et au commissariat central. Ce double attentat avait été revendiqué par les insurgés islamistes nigérians de Boko Haram auxquels l’armée tchadienne a infligé de sérieux revers.

(Avec ATS)


Tags assigned to this article:
attentatN’Djaménasuicide

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils